Leral.net | S'informer en temps réel



Guillaume Soro rejette la victoire de Gbagbo et salue derrière Ouattara

Rédigé par (Plus d'informations demain sur leral .net) le 3 Décembre 2010 à 23:30 | Lu 1862 fois

Le chef de l'ex-rébellion ivoirienne des Forces nouvelles (FN), le premier ministre Guillaume Soro, et "l'ensemble" des FN "rejettent" la victoire du sortant Laurent Gbagbo à la présidentielle, proclamée aujourd'hui par le Conseil constitutionnel, a annoncé une porte-parole.


Guillaume Soro rejette la victoire de Gbagbo et salue derrière Ouattara
Le Conseil constitutionnel a proclamé la victoire du chef de l'Etat en invalidant des votes dans sept départements du Nord, sous contrôle des FN depuis le putsch raté de 2002. Le secrétaire général Guillaume Soro et "l'ensemble" des Forces nouvelles "rejettent avec la plus grande fermeté cette décision de convenance, frappée du sceau de la partialité", indique la porte-parole Affoussy Bamba dans un communiqué.

Les FN "adhèrent" aux résultats provisoires proclamés jeudi par la Commission électorale indépendante (CEI) qui donnent Alassane Ouattara vainqueur et la déclaration du représentant de l'ONU dans le pays qui le "confirme". Elles "ne veulent pas que cette légitimité et cette légalité soient remises en cause", conclut le texte.

Guillaume Soro est devenu le premier ministre de Laurent Gbagbo après avoir conclu en 2007 avec son ancien ennemi l'accord de paix de Ouagadougou.

politicosn.com


1.Posté par babson le 04/12/2010 05:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel courage mon cher SORO Guillaume. Tu connais bien GBAGBO c est un pouvoiriste et il est sous les ordres de Simone qui se plait bien au Palais Presidentiel et pense deja a celui qui se construit a Yamoussokro.

2.Posté par tef le 04/12/2010 07:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vive ouatarra,vive ouatarra

3.Posté par beuss le 04/12/2010 07:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gbagbo c'est un idiot je l'ai toujours dit. Regardez-le un peu quand il parle.
Quant à Guillaume SORO c'est sûr qu'il est promis à un bel avenir politique.

4.Posté par rasmus le 04/12/2010 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi je crois qu'en se faisant proclamer president par le conseil constitutionnel le camp de laurent gbagbo pose les conditions d'une sortie honorable. En revoyant la situation en COTE D'IVOIRE onse rend compte que pour l'essentiel tous les amis deu president en commencant par sa femme risque de vivre un apres gbagbo terrible parceque impliques dans des meurtres et Watara lors du debat televisé a posé un acte majeur il va creer une commission d'enquete pour clarifier la situation.maintenat ls mediateurs doivent jouer leur role pour la realisation de cette sortie honorable.quand meme il a plus de 40 pour cent de la population avec lui.

5.Posté par oumar le 04/12/2010 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vive ouatara en bas bagbo ils sont tous les mêmes l'ame de gouverner est leur propre préoccupation. Jamais au plus Grand jamais L'Afrique sera en avance y'aura toujours la violence et la misère viols et maladies vu les européens nous influencent
et nous manipulent comme des cochons.

6.Posté par ziza le 04/12/2010 12:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je pense que rasmus a fait une très bonne analyse de la situation et des stratégies de sortie

7.Posté par hamedin le 04/12/2010 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un quotidien sénégalais „s´inquiète » pour Abdoulaye Wade, candidat en 2012. Ce que ce quotidien veut nous faire croire, c´est son pseudo ignorance de la maturité de l´électeur sénégalais. Cet électorat ne se laissera pas édicter par un putschiste nommé Laurent Gbagbo la voie électorale à suivre en 2012. Ce quotidien devrait plutôt s´inquiéter pour l´opposition qui serait tenté de se laisser acheter par un putschiste. Ça, aucun peuple au monde ne le lui pardonnera.

Si Laurent Gbagbo reste au pouvoir jusqu´en 2012 (je jure que ce ne sera pas le cas) et qu´il soutienne alors Ousmane Tanior Dieng et co, il ne rendrait alors service qu´au candidat Wade qui verrait s´aligner derrière lui ses plus ardents opposants ; car ceux-ci sont conscients des dangers qui le guettent s´ils se laissent soutenir par putschiste.

8.Posté par Xalaas le 04/12/2010 16:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Parler de sortie honorable, me semble vouloir soutenir l'impunité Lors du débat qui l'opposait à Gbagbo, Ouattara parlait d'une commission d'enquete pour faire la lumière, sur le putsch de '99, mais aussi sur qui sont les bailleurs de la rebellion.C'est le peuple ivoirien, qui reclame la justice et que la lumière soit faite sur les années noires qu'a vecues la cote d'ivoire. Notre problème nous en Afrique, est que nous avon peur de la justice. Sans la justice aucun peuple ne vit en paix. Gbagbo risque le sort de Jean Pière Bémba et de charles Tailor. Il ne peut pas gouverner ce pays sans cooperer avec les nations unies, les usa et l'union européene, mais aussi avec ses voisins africains. Chapeau à Soro!

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site

Plus de Télé
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:54 Fidel Castro : la fin du voyage