leral.net | S'informer en temps réel

Guinaw Rail : Les populations protestent violemment pour exiger des passerelles sur l’autoroute à péage

Jeunes, adultes, hommes et femmes de Guinaw Rail (quartier dans le département de Pikine, banlieue dakaroise) ont occupé la rue, lundi, pour exiger de l’Etat, des passerelles sur l’autoroute à péage à leur niveau pour éviter les accidents.


Rédigé par leral.net le Jeudi 20 Décembre 2012 à 00:42 | | 0 commentaire(s)|

Guinaw Rail : Les populations protestent violemment pour exiger des passerelles sur l’autoroute à péage
Alors que l’autoroute à péage n’est encore inaugurée, nous enregistrons 7 morts à Guinaw Rail. Combien seront-ils des victimes quand les travaux de l’autoroute à péage seront terminés. Nous ne voulons plus que cette liste macabre s’allonge », avertit Ousmane Niang, habitant de Guinaw, portant la parole des manifestants très colères contre l’Apix qui semble rester sourde à leur sollicitation de construire au moins une passerelle au niveau de leur quartier pour le désenclaver.

« D’autant plus que, ajoute-t-il, nous avons la mosquée, l’école élémentaire, le marché de l’autre côté de la route. Donc par où nous devons traverser pour aller faire nos courses ? », s’interroge-t-il, avant de préciser que « les deux passerelles sont trop loin de Guinaw Rail : l’une à Sips, l’autre à Fasse Mbao ».

Les manifestants non contents de barrer la route pendant de longues minutes, perturber la circulation sur la route nationale, ont brûlé des pneus rendant l’atmosphère noire de fumée.

Et dans ce coup de colère, ils (manifestants) donnent un ultimatum de 48 heures aux autorités étatiques pour avoir une réponse claire à leur doléance. « Nous donnons un ultimatum de 48 heures aux autorités étatiques », avertissent les manifestants avant de promettre de passer à une autre étape de leur combat qu’ils jugent de leur droit.

Ferloo.com






Hebergeur d'image