leral.net | S'informer en temps réel

Guinée-Bissau : Macky Sall et Alpha Condé manœuvrent pour "apaiser la tension"

La situation politique qui prévaut actuellement en Guinée-Bissau, préoccupent les Président Macky Sall et Alpha Condé. Respectivement Président en exercice de la CEDEAO et médiateur de la CEDEAO pour la Guinée-Bissau, les deux chefs de l'Etat ont pris l'initiative de s'entretenir à Dakar avec leur homologue et voisin, José Mario Vaz afin d' "apaiser la tension" dans son pays.


Rédigé par leral.net le Lundi 10 Août 2015 à 09:46 | | 1 commentaire(s)|

"Cette initiative s'inscrit dans la volonté commune des Présidents Macky Sall et Alpha Condé de contribuer à l'apaisement de la situation en Guinée-Bissau, de manière à éviter qu'elle ne dégénère en une crise institutionnelle et politique qui serait fort préjudiciable à la stabilité du pays après un retour à la légalité constitutionnelle salué et soutenu par toute la communauté africaine et internationale", renseigne un communiqué du ministère des affaires étrangères du Sénégal.

Vendredi et samedi, les présidents Sall et Condé se sont entretenus à Dakar, avec le Président José Mario Vaz dans le but de le convaincre à renoncer son intention de dissoudre le gouvernement.

"Cette initiative est d'autant plus opportune et pressante que le Sénégal, la Guinée et la Guinée-Bissau, pays frontaliers, entretiennent d'excellentes relations de coopération et de bon voisinage qui forgent un destin partagé entre leurs peuples, poursuit le communiqué.

Selon le texte, "le Président Macky SAll a salué la disponibilité du Président José Mario VAZ et le remercié pour avoir répondu à son invitation. Il l'a également encouragé à continuer à travailler à la recherche d'une issue pacifique, négociée et durable à la situation politique en Guinée-Bissau. Le chef de l’Etat sénégalais a par ailleurs lancé un appel solennel à tous les acteurs politiques bissau-guinéens à œuvrer dans ce sens en faisant preuve d'esprit de dépassement patriotique".

Le Premier ministre de Guinée-Bissau a annoncé vendredi une prochaine dissolution du gouvernement par le chef de l'État, José Mario Vaz, en raison de divergences à la tête de l'exécutif. "Le président m'a dit qu'il ne me fait plus confiance. De nombreuses tentatives ont été faites pour résoudre le différend, mais (il) a maintenu sa position de dissoudre le gouvernement. (...) Nous avons constaté qu'il existe une volonté réelle de provoquer une crise pour justifier sa décision de dissoudre le gouvernement", a déclaré Domingos Simoes Pereira dans un message à la Nation diffusé à la radio, reprise par la BBC.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image