leral.net | S'informer en temps réel

Guinée : Le cadeau royal du Nouvel An d’Orange Guinée au ministre conseiller, Youssou Ndour

La mégastar de la World Music, Youssou Ndour, et non des moindres, ministre conseiller auprès du président sénégalais, Macky Sall, roucoule. Le groupe Super Étoile qu’il drive, après le succès de sa tournée nationale, vient de décrocher un contrat juteux avec Orange Guinée pour deux concerts VIP (Palm Camayenne, Palais du peuple), les 28 février et 1er mars 2014. Pour l’instant, l’information est tenue secrète à Conakry et le montant mis en jeu reste un mystère.


Rédigé par leral.net le Mardi 4 Février 2014 à 16:22 | | 3 commentaire(s)|

Guinée : Le cadeau royal du Nouvel An d’Orange Guinée au ministre conseiller, Youssou Ndour
Bamboula chez Orange Guinée

Le directeur général d’Orange Guinée (filiale de France Télécom), le Sénégalais Alassane Diène, vient d’offrir un cadeau royal du Nouvel An au ministre conseiller, Youssou Ndour, dont le mythique groupe Super Étoile devra se produire en concert à Conakry, les 28 février et 1er mars 2014 devant un public VIP (guichet fermé). Selon des sources bien introduites, consultées par Les Afriques, le premier spectacle se tiendra au palace huppé de Palm Camayenne le 28 février, tandis que le second aura pour cadre la mythique salle du palais du peuple de Conakry, le 1er mars prochain. Le directeur général d’Orange Guinée, Alassane Diène, et le groupe Super Étoile ont finalisé l’accord de production du spectacle et toutes les dispositions ont été prises pour la réussite de ces deux événements dont seul l’entourage immédiat de la direction Orange Guinée a été briefé. Le montant de la facture n’a pas été livré jusque-là, a appris Les Afriques. Depuis son départ du ministère du Tourisme, la mégastar, exposée aux critiques acerbes de la part de ses détracteurs, a été bombardée ministre conseiller auprès du président Macky Sall qu’il consulte et conseille trop souvent. Ministre conseiller là, musicien un week-end, Youssou Ndour reste décidément un accroc du business même si les lambris dorés du palais Roume le titillent. Alassane Diène a préféré que le casting des deux concerts se produise devant l’élite guinéenne (entrepreneurs, directeurs généraux, sphère gouvernementale et corps diplomatique). Mais le hic est que rien n’a filtré sur le montant de cette transaction, tenue dans le grand secret par les deux parties. A-t-on forcé la main du DG d’Orange Guinée ou veut-il relifter l’image de l’entreprise indexée pour ses tarifs exorbitants sur le réseau guinéen ?

Proximité avec Alpha Condé, Bolloré et Lanssiné Diawara ?

Le ministre conseiller Youssou Ndour est bien moulé dans la VIP Connexion ! Sa proximité avec le chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé, avec qui il aime à passer à table lors de ses passages à Conakry, a été sans doute payante dans l’octroi de ce juteux contrat par Orange Guinée. Cette thèse n’a pas été confirmée - au cours de notre enquête - par l’entourage d'Orange Guinée. Youssou Ndour entretient de solides relations avec le vizir breton Vincent Bolloré, lequel l’aurait connecté à l’entrepreneur burkinabé Lanssiné Diawara, le magnat des Cigarettes au Burkina et représentant du groupe Bolloré. Lanssiné Diawara, lors d’un de ses séjours à Conakry à l’occasion de l’anniversaire de l’an 1 d’Alpha Condé au pouvoir le 20 décembre 2011, aurait affrété sur demande du chef de l’Etat, Alpha Condé, un avion spécial Conakry-Dakar pour acheminer le groupe Super Étoile dare-dare sur Dakar après avoir honoré un contrat de prestation à l’esplanade du palais du peuple à Conakry pour les festivités de l’anniversaire de la prise du pouvoir du régime Condé. Le ministre conseiller a ses entrées dans la haute sphère de l’Etat à Conakry et a mis à contribution ses réseaux pour s’adjuger ce contrat, nous a commenté une source autorisée. Après la diva Coumba Gawlo Seck, qui ne cache pas sa proximité avec la Première Dame Mme Issoufou via sa Fondation Guri, et qui avait pour sponsor Orange Niger lors de sa tournée africaine 2012 à Niamey, c’est autour de la mégastar de reprendre le micro, cette fois pour baisser l’adrénaline politique en Guinée.

PAR ISMAEL AIDARA ( Les Afriques )






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image