Leral.net | S'informer en temps réel

Guinée, Sénégal, Cameroun - Qu’est ce qui fait tant courir Gbagbo ?

Rédigé par leral .net le 25 Mai 2010 à 03:12 | Lu 1127 fois

Depuis un certain temps, on assiste à un défilé ininterrompu de chefs d’Etat de la sous région ouest africaine vers la Côte d’Ivoire ou du chef de l’Etat ivoirien, vers les pays voisins. En moins de trois mois, le président Koudou Laurent Gbagbo a reçu la visite de deux chefs d’Etat : les présidents Sékouba Konaté, chef de la junte militaire en Guinée et Aboulaye Wade du Sénégal. L’objet de leur visite était, dit-on, semblable : visite d’amitié. En marge de cet objectif officiel, ces différents chefs d’Etat devraient s’entretenir avec leurs ressortissants vivant en Côte d’Ivoire.


Guinée, Sénégal, Cameroun - Qu’est ce qui fait tant courir Gbagbo ?
Moins de deux mois après les visites des présidents guinéen et sénégalais, Koudou Laurent Gbagbo s’est envolé le mercredi 19 mai dernier pour le Cameroun, avec pour motif d’être aux côtés du président Paul Biya, lors des festivités officielles de la célébration des cinquante (50) ans d’indépendance du Cameroun. Dans le même moment, son épouse, Simone Ehivet est choisie comme invitée spéciale à titre de marraine voilée, lors de la cérémonie officielle de cette même célébration à Abidjan. Se faisant représenter par le ministre de la Défense, Amani N’Guessan Michel qu’accompagnait le gouverneur du District d’Abidjan. Koudou Laurent Gbagbo n’hésite plus à sauter sur n’importe quelle occasion pour prendre ou renouer contact avec les chefs d’Etat de la sous région Ouest-africaine. Ces relations avec le président Burkinabé Blaise Compaoré ne seraient plus au beau fixe. Donc, il chercherait d’autres médiateurs ou des alliés sûrs qui pourraient le soutenir au cas où les choses tourneraient contre lui. Avec le président Wade du Sénégal, les dessous de la visite du sénégalais en Côte d’Ivoire ont très vite livré leurs secrets. Au lieu d’une visite d’amitié, le président sénégalais aurait entamé une médiation dans la crise ivoirienne. La révélation par certains organes de presse a même suscité des réactions de la part de certaines autorités sénégalaises. Et comme on sait que tout acte du patron de la pseudo majorité présidentielle cache des dessous parfois surprenants, des proches du palais présidentiel font savoir que Koudou Laurent Gbagbo se serait rendu au Cameroun, non pas pour seulement prendre part aux festivités du cinquantenaire de l’indépendance du pays de Paul Biya, mais pour implorer la médiation du doyen auprès des présidents Bédié et Ouattara afin que ceux-ci calment le jeu jusqu’à ce que le processus électoral en cours aboutisse. Or, il n’est pas sûr que le contentieux électoral trouve un consensus. Car, il devient véritablement aberrant, voire ridicule, que l’on exige à des pétitionnaires dont on conteste la nationalité, d’apporter la preuve de leur extranéité. A cause de ce fait, Koudou Laurent Gbagbo court dans tous les sens, oubliant qu’il s’était dans le passé, dressé contre certains Chefs d’Etat. Mais surtout, il court dans tous les sens dans l’espoir de trouver une solution à des problèmes dont il est le seul et unique responsable.
Etienne Lemistick abidjan.net