Leral.net | S'informer en temps réel



Guinée : les arrestations se poursuivent après l'attaque contre Alpha Condé

le 21 Juillet 2011 à 13:08 | Lu 1450 fois

Une vague d'arrestations a été opérée parmi les militaires guinéens depuis l'attaque, mardi 19 juillet, contre le domicile du président Alpha Condé à Conakry. Ces soldats sont essentiellement des proches de l'ex-président du régime de transition, le général Sékouba Konaté. Par ailleurs, le beau-fils de l'adversaire malheureux d'Alpha Condé à la présidentielle, Cellou Dalein Diallo, a été interpellé ce jeudi matin.


Guinée : les arrestations se poursuivent après l'attaque contre Alpha Condé
Une vague d'arrestations a été opérée parmi les militaires guinéens depuis l'attaque, mardi 19 juillet, contre le domicile du président Alpha Condé à Conakry. Ces soldats sont essentiellement des proches de l'ex-président du régime de transition, le général Sékouba Konaté. Par ailleurs, le beau-fils de l'adversaire malheureux d'Alpha Condé à la présidentielle, Cellou Dalein Diallo, a été interpellé ce jeudi matin.

« De Gaulle et Nouhou Thiam, sont tous les deux malades », affirme-t-on dans l'entourage de Sékouba Konaté. « On veut nous salir, nous qui nous sommes battus pour que la transition soit un succès. Quel serait notre intérêt ? » Toujours selon cette source, « il y a toujours eu des règlements de compte en Guinée, question de mentalité ». Et de rajouter qu’il faut se méfier des « manipulations qui peuvent venir de partout y compris de l'entourage présidentiel ».

Deux colonels réputés proches de Moussa Dadis Camara ont également été arrêtés. Il s'agit de Moussa Bonda Bon Camara et de Chérif Dyaby.

Mais depuis son exil de Ouagadougou, l'ancien chef de la junte guinéenne dément tout lien avec les deux hommes, comme il dément toute implication dans cette attaque qu'il juge « horrible, criminelle et barbare contre le président élu de Guinée ».

Dernières informations : on a appris ce jeudi matin que des militaires avaient fait une descente à la maison du beau-fils de Cellou Dalen Diallo, candidat malheureux au second tour de la présidentielle. Le beau-fils, Mehdi, a été arrêté, ainsi qu'une dizaine de personnes qui étaient également sur place.

RFI