leral.net | S'informer en temps réel

Guirazzi : quatre soeurs et une ambition mode contemporaine et les vêtements traditionnels africains

Mêler mode contemporaine et vêtements traditionnels africains. Voilà le désir de ces quatre soeurs d’origine guinéenne, installées en France ! Deux d’entres elles, Mariam (ancienne analyste financière de 29 ans) et Naissata (31 ans, qui a étudié le droit), ont alors fait un beau pari en octobre 2015 : passer dans l’émission « Money Drop », le célèbre jeu diffusé sur TF1. Poussées par leur rêve, les deux soeurs repartiront avec 40 000 euros de gain, lanceront leur boutique en ligne et créeront leur première collection appelée « Audacieuse ».


Rédigé par leral.net le Mercredi 9 Novembre 2016 à 18:09 | | 1 commentaire(s)|

Nos quatre héroïnes, après avoir habillé pendant des années leurs proches, confectionnent des tenues de la vie quotidienne. Mises en valeur par une petite touche ethnique, leurs créations font toute la différence. Mariam et ses trois soeurs font l’effort de chercher des tissus d’origine africaine, elles « puisent » dans le continent et trouvent des pièces pour enrichir leurs vêtements faits main.

Il n’y a rien que ces soeurs admirent plus qu’une femme qui en tire d’autres vers le haut. Ces « executive ladies » reviennent cette fois-ci avec une nouvelle collection intitulée « Caméléon », fruit d’une collaboration avec des blogueuses. « Melosy, Nelly ou encore Scheena Donia, pour ne citer qu’elles, ont eu carte blanche ! Elles ont pensé le nom de leurs tenues, la confection du tissus.

Chacune a voulu nous emmener dans son univers, c’était un voyage dans le temps et dans l’espace. »
La robe Rise of Blue imaginée par Melocy du blog « M’bem di fora… » est un parfait mix des tendances occidentales et africaines avec l’union de la marinière et du wax. Elaborée par Nelly, la tenue Sade, à la fois élégante et « boyish », rend hommage à la chanteuse nigériane.

Nos soeurs stylistes ont choisi de mettre en valeur un tissu spécifique du Sénégal pour la jupe Sana. C’est un pagne tissé provenant de la tradition mandjak et on l’a rarement vu utilisé de cette manière : « On s’est approprié la mode du moment, les jupes croisées portefeuilles. On veut que nos clientes se sentent à l’aise et se trouvent originales. » disent-elles avec le sourire.

En plus des robes, des tops, des vestes et des jupes, Guirazzi propose des accessoires comme la manchette Yelira conçue en bronze incrustée de tissu wax. Les soeurs l’assurent, derrière chaque pièce se trouve une histoire à découvrir. A acheter de toute urgence !

Source: guirazzi.com



Guirazzi : quatre soeurs et une ambition mode contemporaine et les vêtements traditionnels africains






Hebergeur d'image