leral.net | S'informer en temps réel

HADJ 2016 : les hôpitaux saoudiens prêts à recevoir les pèlerins en cas de catastrophe

Les hôpitaux saoudiens se tiennent prêts à recevoir les pèlerins en cas de catastrophe lors du grand pèlerinage de La Mecque qui débutera samedi. Riyad a dû renforcer la sécurité du hadj, après une gigantesque bousculade mortelle l'an dernier.


Rédigé par leral.net le Vendredi 9 Septembre 2016 à 22:13 | | 0 commentaire(s)|

Près d'un million et demi de fidèles sont arrivés La Mecque dès jeudi pour accomplir le hadj, le grand pèlerinage musulman, qui commencera samedi 10 septembre. L'année dernière, il avait été endeuillé par une bousculade ayant fait près de 2 297 morts parmi les fidèles, selon des données compilées à partir de bilans fournis par des gouvernements étrangers. Pour éviter une nouvelle catastrophe, l'Arabie Saoudite a préparé ses hôpitaux à recevoir un nombre conséquent de pèlerins cette année, dont 25 à la Mecque.

Les services critiques, en particulier la salle d'urgence, les soins intensifs, les interventions chirurgicales et d'anesthésie, ainsi que les équipes médicales ont été renforcés pour l’occasion, a expliqué Mohammad Omar, le directeur de l'hôpital Al-Noor. Alors que la température atteint les 45 degrés, un centre spécialement conçu pour les insolations a également été ouvert.

Bracelets électroniques d’identification

Autre mesure visant à rassurer les pèlerins, l'Arabie saoudite a commencé à équiper les fidèles de bracelets électroniques. Comportant un code-barre lisible par un smartphone, ces bracelets fournissent notamment l'identité, la nationalité et le lieu d'hébergement du pèlerin à La Mecque.

Lors de la bousculade meurtrière de l'an passé, les autorités saoudiennes avaient eu des difficultés à identifier les victimes. Contrairement aux chiffres fournis par les gouvernements étrangers dont des ressortissants avaient péris dans cette catastrophe (2 297 victimes), le royaume wahhabite en était resté à un bilan officiel de 769 morts pour ce drame, le plus meurtrier de l'histoire du hadj dont il est chargé de garantir la sécurité.

Avec AFP







Hebergeur d'image