leral.net | S'informer en temps réel

Halte ! Dieng adoukalpé

Depuis un an nous attendons en vain, la lettre d’orientation politique du Dg déclinant sa vision et ses ambitions autour desquelles il devrait mobiliser ses proches collaborateurs et tous les travailleurs de l’entreprise pour faire de la Senelec un outil de performance. Aujourd’hui force est de constater, par les multiples actes de pilotage à vue qu’il pose, que Pape Dieng n’en est pas capable.


Rédigé par leral.net le Dimanche 7 Avril 2013 à 20:57 | | 0 commentaire(s)|

Halte ! Dieng adoukalpé
Pape Dieng est aussi un manager qui ne sait pas communiquer, ni avec la presse, ni avec ses collaborateurs et encore moins avec les partenaires sociaux à travers un dialogue social soutenu que les représentants du personnel et ses prédécesseurs ont construit dans l’entreprise.

Sinon comment comprendre qu’il se permette de remettre en cause des acquis sociaux en mettant entre parenthèses les partenaires sociaux ; ainsi s’attaque-t-il au tarif préférentiel des travailleurs en occultant son devoir de payer ses consommations indues pendant les dix dernières années. N’est-t-il pas épinglé par un rapport d’inspection pour avoir consommé pendant plus d’une décennie le courant de SENELEC sans bourse déliée ? N’a-t-il pas empoché dès son arrivée à la SENELEC plus de 40 millions de francs CFA sans contrepartie autre que d’être DG nouvellement nommé ?

Il en est de même pour ceux qui, du seul fait de leur passage au Conseil d’Administration de la Senelec, ne paient que quatre pour cent (4%) du kWh consommé et bien d’autres types d’usagers particuliers privilégiés devraient voir leur gratuité supprimée.
En attendant, la restructuration aussi bien financière qu’organisationnelle, les questions essentielles de fourniture d’électricité et de gestion des ressources humaines, demeurent dans l’inefficience la plus totale car une partie du personnel reste sans poste de travail et activité professionnelle depuis des années au moment où une flopée de postes vacants dont ils ont le profil est en souffrance de pourvoi ?

Comment comprendre que tous les résultats de gestion escomptés par le Dg Pape Dieng procèdent des seuls quicks wins ou plan de réduction des coûts accès particulièrement, selon son interprétation limitée, d’une part sur la réduction des heures supplémentaires et les déplacements donc des dépenses déléguées dont l’inflation est la résultante des nombreuses avaries tant sur le parc de production que sur les réseaux de distribution et de transport.

Seuls des investissements conséquents visant l’amélioration des disponibilités et une organisation repensée pourront permettre une économie substantielle sur le poste des dépenses déléguées.et d’autre part sur le budget de formation des travailleurs et le tarif préférentiel ? En somme, sur le dos des travailleurs et des retraités ? Or en la matière ce qui est en cause c’est moins le niveau des charges du personnel mais plutôt le tassement et l’amenuisement de la valeur ajoutée dans l’entreprise.
Non monsieur l’adoukalpé. Halte !

Alors camarades travailleurs nous sommes défiés et avec inélégance ; il convient sans tarder de relever ensemble le défi.
Mobilisons-nous et mobilisons autour de nous, pour un grand rassemblement de protestation à la rue Vincens pour les jours à venir. En fin tous les travailleurs ont intérêt à être debout pour se défendre, défendre l’entreprise et construire ensemble une perspective commune de lutte.
Aussi procédons dans toutes les délégations nationales, à la même mobilisation.

Rappelez-vous camarades que Pape Dieng a fait départ volontaire, il a des actions à Simelec, il a empoché plusieurs dizaines de millions durant le peu de temps qu’il vient de refaire à la Senelec. Et il n’a aucun état d’âme à sacrifier l’entreprise et tous les travailleurs avant de partir définitivement sans regarder au-dessus de son épaule ; alors à nous tous de jouer.
Proactifs, Unis et Solidaires, nous gagnerons !


Vive le SUTELEC UNI ET TOUJOURS PLUS FORT !


Le SUTELEC






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image