leral.net | S'informer en temps réel

Hamath Suzanne Kamara avertit Wade: "S’il perturbe la quiétude des Sénégalais, il sera mis en résidence surveillée"

Le retour de Wade au pays ne laisse pas le pouvoir indifférent. Dans les différentes structures de l’Apr, on prévient le Pape du Sopi contre tout trouble à l'ordre public.


Rédigé par leral.net le Samedi 19 Avril 2014 à 09:32 | | 24 commentaire(s)|

Hamath Suzanne Kamara avertit Wade: "S’il perturbe la quiétude des Sénégalais, il sera mis en résidence surveillée"
"La justice fera son travail quel que soit le statut des uns et des autres. S’il perturbe la quiétude des Sénégalais, il sera mis en résidence surveillée", avertit Hamath Suzanne Kamara, coordonnateur adjoint du réseau des enseignant de l’Apr. Et, selon lui, les Présidents Diouf et Senghor ont eu à démontrer qu’ils sont des républicains. Mais Abdoulaye Wade, lui, est nostalgique du passé. On l’attend de pied ferme", peste-t-il. Les apéristes de la commune de Touba ne veulent pas, eux aussi, croiser les bras lors de la venue de Wade dans la ville sainte. "Il n’est rien venu faire ici, sinon tenter de perturber la quiétude des Sénégalais. Mais, il n’a qu’à faire gaffe", prévient Oumar Ndiaye Angloma qui déclare le Pape du Sopi persona non grata à Touba, "s’il n’a pas amené dans ses valises les 2 milliards de la communauté mouride que Serigne Saliou lui aurait prêtés".






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image