leral.net | S'informer en temps réel

Hamath Suzanne Kamara sur le cas Awa Ndiaye: «Nous n’avons pas besoin de gens malpropres au sein de notre parti»

Les réactions hostiles au sein du parti présidentiel se poursuivent, après que l’ancienne ministre d’Etat, Awa Ndiaye, a rejoint les rangs des «apéristes». Hier, c’était au tour du Réseau des enseignants de l’Alliance pour la République (Apr) de dénoncer cette transhumance qui n’en finit pas de défrayer la chronique.


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Avril 2014 à 22:48 | | 2 commentaire(s)|

Hamath Suzanne Kamara sur le cas Awa Ndiaye: «Nous n’avons pas besoin de gens malpropres au sein de notre parti»
Lors d’une conférence de presse, hier, Hamath Suzanne Kamara s’est voulu on ne peut plus clair par rapport au cas de l’ancienne égérie de la défunte «Génération du concret». «Nous n’avons pas besoin de gens malpropres au sein de notre parti. Si Awa Ndiaye fait partie de ce lot, dans ce cas, nous ne voulons pas d’elle dans notre parti. Si on s’évertue à accepter des gens malpropres, les Sénégalais vont nous demander de libérer Karim Wade», a martelé le candidat au Conseil départemental de Koungheul aux prochaines Locales.

Kalidou Diallo, Samuel Sarr et Me Doudou Ndoye, en ont également pris pour leur grade. Sur le cas de l’ancien ministre de l’Education sous Me Wade, M. Kamara a asséné : «Macky Sall est responsable de l’Apr, mais Youssou Touré est responsable du Réseau des enseignants de l’Apr. Et en tant que tel, nous n’acceptons pas Kalidou Diallo. Ce genre de personnes qui pillent les ressources du pays et qui veulent venir trouver refuge, ici, nous n’en voulons plus. Nous voulons des gens intègres et exemplaires. Car ceux qui élisent ne sont pas ceux qui font de la politique. Ce sont ceux qui restent chez eux devant leur petit écran».

En ce qui concerne Samuel Sarr, Hamath Suzanne Kamara de fulminer : «Il n’a rien à dire, c’est un voleur. Il doit apporter des preuves pour se défendre, une fois qu’il sera devant le juge qui l’avait convoqué. Et jusqu’à présent, il est incapable d’apporter des preuves. Tout ce qui lui reste à faire, c’est d’accaparer les médias pour nous tympaniser et faire croire aux populations que la traque des biens mal acquis est le seul programme de l’Apr, alors que tel n’est pas le cas».

Quant à Me Doudou Ndoye, le Coordonnateur adjoint du Réseau des enseignants de l’Apr s’est tout simplement défoulé sur lui : «C’est maintenant qu’il ose parler. Désormais, l’argent, il faut le gagner à la sueur de son front. Depuis qu’il est sorti, il a tout fait pour voir Macky Sall. Les juristes l’ont démenti. Il doit se taire».

Le Populaire






Hebergeur d'image