leral.net | S'informer en temps réel

Handball: Tournoi qualificatif des Jeux olympiques de la jeunesse : Les ‘Lionnes’ sombrent, les ‘Lions’ sauvent l’honneur

Le stadium Lat Dior de Thiès abrite depuis hier le tournoi de handball qualificatif aux premiers Jeux olympiques de la jeunesse prévus à Singapour du 14 au 26 août prochain. Le tournoi qualificatif met en compétition six équipes masculines africaines (Egypte, Maroc, Sénégal, Algérie, Guinée-Bissau et République démocratique du Congo) et quatre équipes féminines (Angola, Sénégal, République démocratique du Congo et Côte d’Ivoire).


Rédigé par leral.net le Lundi 22 Mars 2010 à 12:10 | | 0 commentaire(s)|

Handball: Tournoi qualificatif des Jeux olympiques de la jeunesse : Les ‘Lionnes’ sombrent, les ‘Lions’ sauvent l’honneur
THIES (source: Walf ) - En match d’ouverture hier du tournoi de handball qualificatif aux premiers Jeux olympiques de la jeunesse, l’équipe féminine sénégalaise a fait face à celle de la République démocratique du Congo. Des Sénégalaises qui n’ont été que les ombres d’elles-mêmes devant des jeunes congolaises vice-championnes d’Afrique qui ne leur ont laissé aucune chance. L’écart de 13 buts dès la mi-temps était assez éloquent quant à la suprématie de l’équipe congolaise qui a, d’entrée de jeu, imposé force physique, vigueur athlétique et technicité. La reprise confirmera cette suprématie puisque la rencontre s’est soldée par une large victoire congolaise (39 à 19). Et l’on notera que 90 % des réalisations congolaises l’ont été suite sur des contre-attaques.

Cette défaite sénégalaise, au-delà de la bonne tenue de l’adversaire, le staff technique l’explique par l’absence de trois cadres de l’équipe. Il s’agit de la capitaine Coumba Top et de deux ailières de métier que sont Aminata Thiam et Ndack Ciss. Lesquelles n’ont pu être alignées faute de passeport. Une situation difficilement explicable. Car comment comprendre que le Sénégal n’ait pas pu procurer des passeports à ses représentantes, surtout à la capitaine de son équipe nationale, sachant qu’en cas de compétition internationale, les joueuses ne sont acceptées que sur présentation de leur passeport. Négligence ou simple absence de volonté ?

Handball: Tournoi qualificatif des Jeux olympiques de la jeunesse : Les ‘Lionnes’ sombrent, les ‘Lions’ sauvent l’honneur
En tout état de cause, l’entraîneur national de l’équipe sénégalaise, Chérif Tall, revenant sur la défaite de ses protégées, s’est voulu catégorique. Pour lui, il ne fait aucun doute que ses joueuses se sont délibérément abstenues de mouiller le maillot et n’ont pas respecté les consignes, frustrées qu’elles ont été par la situation. Toutefois, promet-il de se donner à fond pour mieux les conscientiser et les ramener à la raison. Surtout, dit-il, que rien n’est perdu. Il s’agit d’un championnat aller/retour et il est encore temps de se ressaisir puisqu’elles n’en sont qu’à la première journée.

En seconde heure, toujours dans le cadre de ce tournoi qualificatif, l’Angola, équipe championne d’Afrique, s’est imposée de fort belle manière devant la Côte d’Ivoire sur le score de 29 à 20, affichant ainsi ses ambitions dès la première journée face à une très bonne équipe ivoirienne qui s’est vaillamment battue jusqu’au coup de sifflet final.

C’est dans l’après-midi, à 16 h que le Sénégal fera sa seconde apparition et cette fois-ci avec son équipe masculine qui fera face, après la cérémonie officielle d’ouverture tenue à 15 h, à la Guinée-Bissau. Une rencontre nettement dominée les ‘Lions’ qui contrairement à leurs sœurs de la tanière ont eu fière allure. Déjà à la mi-temps, ils avaient devancé de 4 points leurs adversaires bissau-guinéens. Cet écart, ils le creuseront à la reprise avec une occupation plus rationnelle de l'espace, mais aussi plus d'adresse. Ce qui leur permettra d'éviter les nombreuses occasions gâchées pendant la première période. Et, au coup de sifflet final, le score était de 29 contre 15 pour le compte du Sénégal.

Toutefois et malgré la victoire, l'entraîneur Dié Samba Dieng est d'avis que le plus dur est à venir, compte tenu de la valeur de certaines formations qui ont l'habitude des hautes compétitions, à l'instar de l'Egypte, du Maroc et de l'Angola. Aussi dira-t-il sa volonté de faire de son mieux pour non seulement rectifier les erreurs notées lors de la rencontre, mais aussi préparer ses joueurs aux échéances qui les attendent Quant à son homologue bissau-guinéen, Germindo, il reconnaîtra certes la valeur de la formation sénégalaise, mais cherchera à expliquer la défaite de ses poulains par un arbitrage qu'il a estimé très favorable au Sénégal.





Le mot des entraîneurs - Chérif Tall (Sénégal) : « Très crispées à domicile »

« Je félicite la RDC qui a bien défendu ses couleurs. Je félicite aussi mes joueuses qui n’ont pas démérité. Elles n’ont pas joué sur leur vraie valeur, car elles étaient très crispées à domicile. C’est normal parce qu’il y a la pression. C’était leur première sortie, on va essayer de rectifier le tir pour la suite de la compétition. ».

Guy Kanoha (RDC) : « Nous préparons le mondial »

« Notre équipe était bien préparée. Elle était en Côte d’Ivoire et est vice-championne d’Afrique. Nous sommes qualifiés pour la Coupe du monde. Donc, si nous sommes là, c’est pour préparer cette compétition. Dans les années 80, le Sénégal était une grande nation de handball. Si le Sénégal a perdu, c’est à cause de sa jeunesse. Mais c’est une équipe qui a des atouts physiques pour le niveau mondial. Je remercie mes collègues entraîneurs qui sont en train de faire un excellent travail ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image