leral.net | S'informer en temps réel

Harcèlement, attentat à la pudeur : Ivre, il entre dans l'église des Martyrs de l'Ouganda et tapote les fesses d'une jeune fille


Rédigé par leral.net le Jeudi 12 Mai 2016 à 10:28 | | 0 commentaire(s)|

Harcèlement, attentat à la pudeur : Ivre, il entre dans l'église des Martyrs de l'Ouganda et tapote les fesses d'une jeune fille
Pour avoir voulu transformer un lieu de culte en un lieu de débauche, N. Cissé, qui a été déféré au parquet par la police de Dieuppeul, va devoir trouver de solides arguments pour justifier son acte. En effet, il s’est présenté, le 09 mai dernier, à l’église des Martyrs de l’Ouganda, précisément dans le Centre de formation des jeunes filles logé dans ladite église, avec une bouteille de vin, rapporte Le Populaire. C’est ainsi qu’il a ciblé l’une des élèves qui avait de belles rondeurs. Tel un forcené, il a poursuivi la fille jusqu’aux escaliers, à défaut de pouvoir abuser d’elle, il l’a plaquée au mur pour tapoter ses fesses. Paniqué, la jeune fille a usé de ses cordes vocales pour ameuter les gens. D’ailleurs, c’est l'une des monitrices, qui se trouvait au moment des faits dans la salle de prière avec des élèves, qui est venue aux nouvelles. Sentant que les carottes étaient cuites, N. Cissé, toujours sa bouteille à la main, a essayé de s’échapper. Mais il a été interpellé après quelques minutes de poursuite. Ayant reconnu d’emblée avoir fait des avances à la fille en question, il a avoué sans ambages les faits d’attentat à la pudeur, harcèlement sexuel, violence et voie de fait qui lui sont reprochés. Des aveux qui lui ont grandement ouverts les portes de la citadelle du silence où il aura le temps de réfléchir sur ses dérives.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image