Leral.net | S'informer en temps réel



Hassan Cheikh, un élu à la tête de la Somalie

le 12 Septembre 2012 à 12:43 | Lu 329 fois

À la surprise générale, cet outsider a remporté la première élection depuis 1969.


Hassan Cheikh, un élu à la tête de la Somalie
Depuis lundi soir, Hassan Cheikh Mohamud est le nouveau président de la Somalie. Universitaire policé dans un pays de chefs de guerre, l'homme a pourtant été confortablement élu à Mogadiscio par les parlementaires contre le chef d'État sortant, Cheikh Sharif, avec 70 % des voix. Placé sous l'égide de l'ONU, ce vote, le premier depuis 1969 en Somalie, pays ravagé par plus de 20 ans de guerre civile, fait place à d'immenses espoirs. Cette élection a d'ailleurs été saluée dans les rues de la capitale par des tirs en l'air et des concerts de Klaxon d'un peuple voulant oublier les inconnues qui entourent ce scrutin.

Car, il y a encore peu, Hassan Cheikh Mohamud passait pour un parfait outsider. Il ne devrait sa victoire qu'à l'alliance de plusieurs hommes politiques pour faire tomber le président sortant. «C'est la grosse inconnue, on ne le connaît pas trop», reconnaît un diplomate. Hassan Cheikh, 56 ans, est considéré comme l'un des pionniers de la timide société civile somalienne. Il a fondé à la fin des années 1990 l'institut somalien de management et de développement administratif (Simad) qui lui a permis de gagner le respect de ses compatriotes et de l'influence. Auparavant, ce novice en politique qui n'a jamais été ni ministre ni député, s'était fait remarquer en travaillant pour les Nations unies, rédigeant en 2009 un rapport sur l'importance de la diaspora somalienne.

Contrairement à la plupart des leaders somaliens, Hassan Cheikh, formé à l'université de Mogadiscio, n'a jamais travaillé à l'étranger. Homme neuf, le nouveau président dispose cependant de quelques atouts. Outre l'appui incertain des nombreux ennemis de son prédécesseur, il peut compter sur celui des Hawiye, l'un des plus importants clans du pays, majoritaire dans la capitale. Dans un État conduit à la ruine par les guerres entre clans, ce soutien n'est pas négligeable.

Danger imminent
Autre atout du président élu, les relations qu'il semble être parvenu à tisser avec les insurgés islamistes d'al-Chebab. La chercheuse britannique Laura Hammond souligne ainsi qu'alors que la plupart des ONG étaient chassées des zones sous l'influence islamiste, Hassan Cheikh était parvenu à y maintenir ses employés. Or, ces rebelles, inféodés à al-Qaida, contrôlent encore une large partie du centre et du sud de la Somalie et représentent aujourd'hui le danger le plus imminent. Le porte-parole d'al-Chebab, tout en condamnant fermement le processus électoral, à ses yeux fruit de «l'influence étrangère», s'est bien gardé de critiquer le nouvel élu. La proximité de ce dernier avec le mouvement al-Islah, un parti proche des Frères musulmans, peut expliquer cette bienveillance.

Mais les défis militaires ne sont pas les seuls qui attendent Hassan Cheikh. Il devra aussi rapidement apporter un début de solution aux problèmes des nombreux réfugiés, de la piraterie, de la corruption et de la pauvreté. Sous peine de voir sa popularité s'effondrer et les rangs de ses ennemis grossir.




Par Tanguy Berthemet


1.Posté par ndiaye le 13/09/2012 02:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Spammeurs sur leral.net : Solange Massage, Chérif Aïdara , Nouveau Sénégal sont des escrocs !
LERAL.NET - De nos jours, il est difficile d’échapper aux escrocs qui sont partout et utilisent tous les moyens possibles (ou même impossibles) pour arnaquer les honnêtes citoyens.



Ces truands n’ont qu’un seul but : se faire de l’argent à n’importe quel prix. Ils sont entrain de polluer les forums de discussions des sites internet sénégalais les plus visités tels que Leral. Ces voyous utilisent cet espace d’expression réservé aux internautes pour y insérer gratuitement leurs publicités mensongères.

Selon une source, « Solange qui se dit être une jeune fille et qui fait des séances de massage doux et relaxant dans un cadre convivial et discret n’est en réalité qu’une prostituée ».
Ce qui n’est pas vraiment une révélation car les internautes ont toujours compris que ce « massage doux » se termine toujours au lit.

« Chérif Aïdara, le petit fils de Cheikh Sadibou Aïdara, grand marabout est la aujourd’hui pour ceux qui ont besoin d’aide dans tous les domaines », annonce un autre escroc. S’il était Cherif et marabout comme il le dit, avait-il besoin de faire sa publicité dans les forums de discussions des sites web ? C’est parce que ce type veut rouler les naïfs dans la farine qu’il procède ainsi.

Outre « Solange » et « Chérif Aïdara » (leurs vrais noms ?), « HG4 » et « Vimax » qui proposent des produits aphrodisiaques et « Nouveau Sénégal » veulent aussi leurrer les internautes. Ces derniers doivent rester vigilants pour ne pas tomber dans le piège de ces bandits.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site