leral.net | S'informer en temps réel

Hausse du prix de l’électricité : Des imams appellent à ne pas payer les factures

Le président du collectif des imams de Guédiawaye (banlieue dakaroise), Youssouf Sarr, a invité samedi les abonnés de la Société nationale d’électricité du Sénégal (SENELEC) à s’abstenir de payer à partir de lundi leur facture d’électricité, pour protester contre la récente décision de la société de procéder à une augmentation du prix de l’électricité.


Rédigé par leral.net le Lundi 6 Juillet 2009 à 00:09 | | 3 commentaire(s)|

Hausse du prix de l’électricité : Des imams appellent à ne pas payer les factures
S’exprimant lors d’un point de presse, l’imam Sarr a appelé ‘’les Sénégalais et même’’ les étrangers vivant au Sénégal ‘’à ne pas payer leur facture d’électricité à compter du lundi 6 juillet 2009 à 8 heures’’.

‘’Ce mot d’ordre vise à marquer notre désaccord, suite à l’augmentation de 8% du prix de l’électricité’’ décidée par la SENELEC, a-t-il précisé au cours de la rencontre avec les journalistes.

Le collectif des imams de Guédiawaye a également invité les responsables du clergé et l’ensemble des autres imams du Sénégal à axer leurs prêches et leurs sermons sur le devoir de solidarité des Sénégalais ‘’nanti’’ à l’endroit des ‘’couches économiquement faibles’’.

Selon Youssouf Sarr, ‘’les couches économiquement faibles de la société sont les principales victimes de toutes hausses sur le prix de l’électricité’’. Il a exigé qu’une baisse de 5 % du prix du KW soit décidée ‘’dans les plus brefs délai’’, dans le but de résorber ‘’définitivement’’ les effets de l’augmentation de 17% intervenue le premier août 2008.

Le président du collectif des imams de Guédiawaye a en outre annoncé la mise en place de deux commissions ‘’spéciales’’ composées de hautes personnalités et de jeunes dynamiques, pour préparer ‘’une riposte vigoureuse’’, au cas ou la hausse serait effectivement matérialisée dans les prochaines factures.

‘’Nous allons mettre en place une commission de communication et de mobilisation des quartiers de Guédiawaye et de la banlieue et une commission de contact et d’élargissement de la lutte qui aura pour cible tous les patriotes sénégalais, en particulier ceux des départements de Pikine, Dakar et Rufisque en vue d’une action concertée’’, a-t-il précisé.

Le collectif des imams de Guédiawaye avait conduit en décembre dernier un premier mouvement qui avait abouti à une baisse de l’ordre de 12 % sur le prix de l’électricité.

D’autres mesures avaient en même temps été décidées par la SENELEC au profit des ménages les moins nantis touchés par la cherté du prix de l’électricité.



1.Posté par bay fall le 06/07/2009 00:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://fr.delicast.com/radio/C%C3%B4te-
dIvoire/Radio_Albayane
http://www.radio-albayane.info/
c'est une radio musulmane de la republique de cote
d'ivoire...en francais et manding.....
tres franchement c est une radio excellente ..
musulmans du sahel unissons nous...et essayons d'ebranler
ce mur imaginaire que la france a dressè entre nous..

2.Posté par DIARRA le 06/07/2009 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est une très bonne initiative de la part des Imams. J'espère qu'ils auront le soutien de toute la population.
L'état se fout vraiment de nous car à chaque fois qu'il y'a un déficit budgétaire, il demande à la population de combler "ses trous". Ce qui est le plus surprenant dans tout ça c'est que grand nombre de nos "dirigeants" sont bénéficiaires d'énormes avantages, qui, s'ils seront supprimés permettraient de réduire ces hausses.
Notre pays tombe souvent dans l'obscurité depuis plus de dix ans et cela n'empêche pas à l'état d'augmenter le prix du Kwh. Je pense que soit le gouvernement du Sénégal n'est pas au courant de l'actualité énergétique soit il est irresponsable. Imaginais ces pays occidentaux qui ont deux à trois fois moins de soleil par an que nous et qui réussissent à alimenter des villes entières avec de l'énergie solaire.
Nos dirigeants ne veulent pas entendre parler de ces énergies car ce serait une grosse perte pour eux qui se remplissent souvent leurs comptes avec les remises qu'ils ont sur certains contrats.
L'état sénégalais doit permettre à ceux qui le souhaitent de produire leur propre énergie sans aucunes contraintes (à part payer des taxes qui devront être acceptables) et aider ce qui n'ont pas les moyens de financer ce genre de projet.
En France le besoin en énergie d'une famille est à peu près de 20kwh (max) par jour en période de consommation excessive (matériel électroménager, chauffage, eau chaude... en fonctinnement).
Le montage de toiture solaire reste très rentable même si les cellules photovoltaiques reste chères. En faisant une simulation, j'ai vu qu'une famille qui consomme environ 20Kwh par jour devrait investir environ 13 millions de FCFA dans le solaire qui seront rentabilisés au bout de 10 ans au maximum. C'est vrai que ce serait une grosse perte pour la sénélec mais c'est ce qu'il y'a de mieux pour les populations et je pense que l'état qui y trouveras aussi son part devrait tout d'abord penser au bien être du peuple.

3.Posté par Oukha le 06/07/2009 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ces imams là, ils sont des politiciens.
ils sont entrain de se jauger pour des postes de conseillers municipaux.
ils doivent payer l'electricité.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image