leral.net | S'informer en temps réel

Hayat Boumeddiene filmée à l'aéroport d'Istanbul

Des images, prises par une camera de surveillance, montrent Hayat Boumeddiene à l'aéroport d'Istanbul le 2 janvier dernier, confirmant une information divulguée précédemment. On y voit la compagne d'Amedy Coulibaly, le preneur d'otages de Vincennes, vêtue d'un voile et accompagnée d'un individu, passer le contrôle douanier sans encombre.


Rédigé par leral.net le Lundi 12 Janvier 2015 à 20:48 | | 0 commentaire(s)|

La femme la plus recherchée de France est entrée sur le territoire turc le 2 janvier dernier. L'information a été confirmée par le ministre des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu. "Elle est ensuite restée avec une autre personne dans un hôtel de Kadiköy", a-t-il ajouté.

Billet aller-retour Istanbul-Madrid
La jeune femme de 26 ans, qui avait pris un vol Madrid-Istanbul, aurait passé la frontière syro-turque le 8 janvier. D'après le Parisien, Hayat Boumeddiene était en possession d'un billet-retour Istanbul-Madrid daté du vendredi 9 janvier mais elle n'aurait en fait jamais pris ce vol.

La Turquie rejette d'ores et déjà toute responsabilité. Une source sécuritaire turque a précisé que la suspecte n'avait pas été arrêtée par les autorités d'Ankara car elles n'avaient pas été informées de son caractère dangereux par Paris. "Il n'y a pas eu d'échange de renseignement, c'est pour ça que nous n'avons pu empêcher (son entrée en Turquie)", a dit cette source, "nous ne pouvons pas nous permettre le luxe d'empêcher qui que ce soit d'entrer sans renseignement", a poursuivi la source. "Si nous avions eu ce renseignement à temps, nous aurions pu l'extrader", a souligné cette source, ajoutant toutefois que "l'échange de renseignement (avec Paris) est désormais meilleur qu'en temps normal".

"Hayat était forcément au courant"
Dans une interview au Parisien, une amie proche de la jeune femme estime qu'elle était forcément au courant des projets d'attentat de son compagnon. Elle l'appelle à se rendre. "Elle était tellement proche d'Amedy, qu'il l'a forcément tenue au courant de ses projets. Ils étaient tout l'un pour l'autre", explique-t-elle.

Aurait-elle pour autant pris part aux projets macabres de son compagnon? "Je ne l'imagine pas un instant. Je pense qu'ils ont convenu ensemble qu'elle partirait se mettre à l'abri en Syrie", prolonge-t-elle.

7sur7







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image