leral.net | S'informer en temps réel

Hélène Della Chaupin jubile : "Karim Wade sort la tête haute de son bras de fer politico-judiciaire "

Avec ses camarades du Sénégal et de la diaspora, la présidente -fondatrice du mouvement ASS- KAW, elle n'a pas ménagé ses efforts pour dénoncer l'incarcération de Karim Wade et exiger sa libération. Hélène Della Chaupin livre sa première réaction à chaud à Afrique Connection, suite à la grâce accordée cette nuit à Karim Wade par le président sénégalais Macky Sall.


Rédigé par leral.net le Vendredi 24 Juin 2016 à 12:54 | | 8 commentaire(s)|

« Nous rendons grâce à Allah. Je remercie tous les ASS-KAWISTES qui se sont levés depuis le début de la détention arbitraire de Karim Wade pour informer et sensibiliser les Sénégalais, l'opinion nationale et internationale, partout dans le monde, pour exiger sa libération dans des conditions parfois très difficiles.

Karim Wade a systématiquement été convoqué les jeudis pour être auditionné. Il est sorti de prison une nuit de jeudi à vendredi, le lendemain d'un 23 juin énigmatique.

ASS-KAW a toujours soutenu que cette affaire était purement politique, par conséquent, elle ne pouvait qu'avoir une issue politique. La grâce présidentielle est un véritable camouflet pour sortir de prison, un désaveu totale du Président Macky Sall et de ses alliés. Karim et tous les combattants de la liberté et des droits de l'homme sortent la tête haute de ce bras de fer politico-judiciaire qui n'a que trop duré au détriment des respects fondamentaux des droits de l'homme.

La libération en catimini de Karim Wade, devenu un prisonnier politique encombrant pour le régime au pouvoir, devrait servir de leçon à tous les dirigeants politiques qui tenteront désormais de manipuler nos institutions et d'en faire un outil de règlement de compte personnel et politique.

La sortie de Karim Wade dans ces conditions est le triomphe de la vérité et va désormais concourir à consolider notre démocratie.

Le courage et la bravoure dont il a fait preuve dans la dignité, durant toute sa détention, est un message fort à l'endroit de la classe politique et de la jeunesse sénégalaise comme quoi l'espoir est permis.

Le mouvement ASS-KAW est fier d'avoir été le fer de lance de ce combat contre l'injustice. Je tiens, pour ma part, à rendre hommage à tous les membres d'ASS-KAW au Sénégal, et à travers le monde, pour leur engagement qui a fini par payer.

Pour la suite nous y reviendrons plus tard. »

Propos recueillis par Thierno Diallo

Source: afriqueconnection.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image