leral.net | S'informer en temps réel

Hélène Della Chaupin, présidente d'Ass-Kaw : "Le 23 mars sera aussi le verdict du règne de Macky Sall"

Ce lundi, la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei) va prononcer son verdict dans l'affaire Karim. Dans cet entretien Héléne Della Chaupin, présidente d'Ass-Kaw nous explique comment son mouvement prépare ce jour et met en garde le président de la République Macky Sall contre toute condamnation de Wade fils.


Rédigé par leral.net le Samedi 21 Mars 2015 à 10:29 | | 8 commentaire(s)|

Hélène  Della Chaupin, présidente d'Ass-Kaw : "Le 23 mars sera aussi le verdict du règne de Macky Sall"
Comment le Mouvement Ass-Kaw prépare la journée du 23 mars prochain date d'annonce du verdict du procès Karim ?

Nous préparons cette journée bien avant même qu'elle ne soit annoncée. C'est le point culminant du combat d'ASS-KAW. Cela fait bientôt deux ans que nous membres d'ASS-KaW nous ne dormons pas (voir qu'il est 4h du matin en ce moment même !), que nous n'avons pas de vie personnelle ni de vie de famille. Nous mettons également tous nos moyens à la disposition de ASS-KAW pour soutenir Karim Wade et résister pour exiger sa libération. C'est le but de notre combat. Nous nous acheminons vers une grande mobilisation pour le 23 mars avec des plans d'actions que vous me permettrez ne pas dégager ici. Nous préparons déjà une très grande mobilisation de tous les Karimistes pour une grande démonstration de force d'ASS-KAW au Sénégal et dans la diaspora pour que Macky Sall sache que l'arbitraire ne passera pas et qu'il doit libérer Karim WADE et tous les prisonniers politiques du Sénégal. Je pense à Karim Wade qui a su faire preuve d'un courage sans commune mesure pendant toute cette période, je pense à Maître Amadou Sall, l'un des meilleures avocats du Sénégal et à la jeune Amina Ngirane, qui est une petite sœur et à tous ceux qui sont injustement détenus par le régime actuel dans le but de les intimider et d'envoyer un message d'intimidation aux autres. De nos jours, le propre d'un(e) Karimiste, c'est d'aller en prison. Nous ne devons pas reculer. Partout, les gens se mobilisent.

Est-ce que les structures de votre mouvement au niveau de la diaspora sont prêtes ?

Nous déclarons la guerre à Macky Sall. Si jamais Karim WADE est condamné le 23 mars, le Sénégal sera ingérable de même que toutes ses représentations diplomatiques à l'Etranger. Je reste persuadée, plus que jamais, que la flamme qui va emporter Macky Sall et son régime viendra de la diaspora, et ASS-KaW va porter ce flambeau. Nous appelons à une très forte mobilisation, partout dans le monde, au Sénégal comme à l'étranger de même que toutes les régions où ASS-KaW et les Karimistes sont représentés. Nous ne lâcherons pas. Partout, nous allons peaufiner nos plans d'actions et faire face.

Sidy Lamine NIASS a dit que si Karim Wade est condamné, ce serait une injustice et il y aura une résistance ; Qu'en pensez-vous ?

Ce n'est pas seulement la condamnation de Karim Wade qui va constituer une injustice. Sa détention arbitraire est déjà une très grande injustice, une gifle magistrale à notre Justice. Karim Wade doit être libéré et réhabilité. "Condamné" ne veut pas dire "coupable". La CREI, la Cour chargée de juger Karim Wade est elle -même illégale. C'est pour vous dire qu'aucune décision tendant à condamner Karim Wade ne passera et le seul mot d'ordre est de résister. Macky Sall ne peut pas mettre à la disposition de chaque Karimiste et de chaque citoyen sénégalais épris de justice un policier ou sa milice, il ne peut pas nous mettre tous en prison, ce n'est pas possible. Nous devons résister et faire face à l'arbitraire. Nous voyons que c'est que c'est déjà sa fin du règne de Macky Sall, et tous les observateurs avertis le savent.

A votre avis pour quoi toute cette série d'interpellation et de détention des défendeurs et souteneurs de Karim Wade?


Nous avons affaire à un Président poltron et très irresponsable. Je vous passe les preuves palpables de son incompétence à gouverner le Sénégal que nous vivons tous les jours. Macky Sall est un Président à la solde des Occidentaux et de vieux grabataires politiques qui lui rodent autour. Rien n'est plus dangereux qu'un poltron qui panique, de surcroît s'il a une position de puissance et tous les moyens de l'Etat à sa disposition. C' est soit il nous bouffe, soit on le bouffe. Soit on le dégage, soit il retient illégalement Karim Wade en prison et il nous y met tous dans un pays déjà malade de la manipulation de ses institutions. Le 23 mars sera aussi le verdict du règne de Macky, nous l'attendons de pied ferme !






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image