leral.net | S'informer en temps réel

Hélène Tine : « Benno Bokk Yakaar a ouvert un "louma" de la transhumance pour capter tout le monde»


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Mai 2017 à 00:16 | | 0 commentaire(s)|

Hélène Tine, qui vient de rejoindre la coalition Manko Taxawu Senegaal, a déversé sa bile sur Benno Bok Yakaar, car elle estime que cette dernière coalition a ouvert un louma (Ndlr : marché hebdomadaire) de la transhumance, et que par conséquent,  si elle voulait préserver des avantages personnels, elle serait restée petite et douce dans le camp présidentiel.
 
«Benno Bokk Yakaar est en train de recruter ce qu’il avait de pire au PDS. On a ouvert un louma de la transhumance pour capter tout le monde et c’est du tout-venant. Si j’étais dans une posture de préservation d’avantages personnels, je me ferais toute petite et toute douce dans la coalition Benno Bok Yakaar pour capter des dividendes pour être propulsée à des postes de sinécure.

Ce n’est nullement une recherche d’avantages, mais plutôt un idéal que nous portons avec un objectif de changement du Parlement afin d’inscrire l’éthique et la transparence dans la gestion de la République
», a déclaré Hélène Tine, invitée ce dimanche d’Antoine Diouf dans l’émission Grand Jury de la RFM.
 
Défendant toujours les arguments qui l’ont poussée à quitter Benno Bokk Yakaar, Hélène Tine a donné l’exemple de Macky Sall. « Par rapport à la crédibilité des Sénégalais en 2008, Macky Sall avait quitté ses partenaires politiques pour venir dans l’opposition et nous l’avions accueilli », a aussi précisé la députée qui milite à Thiès.
 
Ces derniers jours, Abdou Mbow, un des porte-paroles de l’Alliance pour la République (APR) avait critiqué sévèrement le départ d’Hélène Tine. « On n'attend pas la fin d’une législature pour en sortir. Elle était dans le BBY, elle a préféré quitter le navire à deux mois des élections ? Ce qui était plus judicieux, c’était qu’elle dise à tout le monde qu’elle voulait être investie, au lieu de jouer avec les Sénégalais. C’est aimer la facilité en se réfugiant toujours derrière des partis et des coalitions », avait-t-il martelé.
 
Massène DIOP Leral.net










Hebergeur d'image