leral.net | S'informer en temps réel

Hélène Tine : "J'ai rencontré Niasse pour lui dire qu'il n'y a aucune, aucune haine, entre nous"

Hélène Tine avait claqué la porte de l'Alliance des forces du progrès, à la veille des élections locales de juin 2014, pour se présenter sous la bannière de "Bëss du niakk" de Serigne Mansour Sy Djamil. Depuis lors, Hélène Tine n'a pas renoué les liens avec son ancienne formation politique. Toutefois, la députée a tenu à préciser, dans un entretien accordé à L'As, qu'il n'y a aucun nuage entre elle et son mentor Moustapha Niasse.


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Juillet 2015 à 13:33 | | 1 commentaire(s)|

Hélène Tine : "J'ai rencontré Niasse pour lui dire qu'il n'y a aucune, aucune haine, entre nous"
"Je dois signaler que l’Afp m’a appelée pour que je revienne dans le parti. Et dans ce cadre, j’ai même rencontré Moustapha Niasse, mais pas pour parler de politique. Depuis plus de 3 ans, je ne l’avais pas revu une seule fois. Je l’ai rencontré pour lui dire que malgré le fait que nous ayons pris nos distances, il n’y a aucune rancune, aucune haine, aucun problème de personne". Cependant, elle a tenu à dire qu'"il y a un problème politique" et puisqu’il n’est pas encore vidé, elle dit préférer continuer son combat au sein du Mset (Mouvement de soutien à Hélène Tine, ndlr). Aussi, estime-t-elle que sa génération doit tirer les leçons de ce qui arrive à l’Afp. "Il faut qu’on sache qu’il n’y a que l’engagement, la constance, les valeurs qui paient en politique. On ne peut pas rester à l’ombre, laisser les autres travailler durement et se lever un beau jour pour les écraser et prendre leur place. On prendra cette place-là, mais ce sera précaire et éphémère. C’est ce qui se passe à l’Afp. Les hommes politiques devraient savoir que Dieu n’aime pas l’injustice et qu’il veille sur le champ politique. Dans un parti politique, ce n’est pas parce que Hélène Tine est visible politiquement, qu’elle va occulter tous les autres et que ces derniers doivent la liquider pour exister politiquement. Ceux qui l’ont fait avec moi ont existé mais de façon éphémère, aussi bien au niveau de leur poste ministériel qu’au niveau de leurs responsabilités au sein du parti", a confié Hélène Tine à nos confrères.






Hebergeur d'image