leral.net | S'informer en temps réel

Henry Grégoire Diop persiste et signe : « La Crei n’est aux ordres de personne »

Henry Grégoire Diop a profité du refus des avocats de Tahibou Ndiaye de voir Antoine Felix Diome siéger à la Crei pour apporter des explications par rapport à cette Cour tant décriée. Selon lui, la cette juridiction n’est aux ordres de personne.


Rédigé par leral.net le Mercredi 24 Juin 2015 à 09:04 | | 11 commentaire(s)|

Henry Grégoire Diop persiste et signe : « La Crei n’est aux ordres de personne »
Henry Grégoire Diop est sorti de sa réserve pour répondre à ceux qui crient sur tous les toits que la Crei est une Cour commanditée. A l’en croire, « cette juridiction n’est aux ordres de personne ». « Je défie qui que ce soit à soutenir le contraire », a-t-il martelé avant de dire que les magistrats qui y siègent sont des juges indépendants et impartiaux.

En fait, selon La Tribune, il répondait aux avocats de Tahibou Ndiaye qui avaient soulevé quelques observations concernant la présence du substitut du Procureur spécial, Antoine Félix Diome, dans la composition de la Cour. « Il faut que le décret relatif à sa nomination lui soit notifié et qu’un acte de cessation de fonction soit pris pour que le substitut du Procureur arrête de siéger au niveau de la Crei », a-t-il expliqué.

Malgré ses explications, Me Abdourahmane Sow dit Lénine et ses camarades campent sur leur position. « Pour une question de décence, et même d’éthique, Antoine Diome ne peut plus siéger à la Crei », dénonce Me Sow.

Décidée à faire partir Diome du Parquet spécial, la défense a décidé de passer à la vitesse supérieure en saisissant officiellement la Cour, avec des documents à l’appui,






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image