leral.net | S'informer en temps réel

Héritage et grognes !

Un lot de malheurs parmi lesquels on citera entres autres sujets : les inondations, l’électricité et la cherté de la vie. Voilà trois équations qui vont continuer à gangrener la vie de Macky Sall. Des difficultés que le président de la République sera obligé de porter sans espoirs de solutions dans le moyen terme à moins de prendre des décisions draconiennes dont l’impact sera tellement négatif qu’il réfléchira à deux fois avant de les prendre. La plupart des Sénégalais savent donc que ce n’est pas demain la veille que les solutions seront trouvées pour alléger leurs souffrances car la panacée n’existe pas.


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Septembre 2012 à 19:45 | | 1 commentaire(s)|

Héritage et grognes !
Ce qui s’est passé les 13 et 26 août avec les nombreux morts, les blessés et les dégâts en tous genres peut encore survenir dans notre pays dans des proportions plus inquiétantes. On croise les doigts en espérant qu’après le drame du bateau « le Joola », le Sénégal ne soit pas encore exposé à une catastrophe pareille. Tous les éléments d’un drame sont encore présents et comme un scénario immuable, chacun s’interroge. Cette situation est la conséquence d’un terrible choix de la part des autorités qui ont oublié les règles les plus élémentaires du code de l’Urbanisme à la fin des années 60. Le déguerpissement survenu à cette époque qui a concerné les quartiers « Baye Gaïndé, Wakhinane » et autres et leurs relogements à « Médina Gounass » (Guédiawaye) par l’Etat mais aussi l’arrivée massive de populations venant du Sénégal des profondeurs, fuyant les méfaits de la sécheresse est la conséquence des drames que nous vivons aujourd’hui à Dakar. L’Etat laxiste a permis aux populations de s’installer comme elles le souhaitaient et de construire n’importe comment. Conséquence, des inondations qui sont un véritable casse-tête et des habitations faites à l’emporte-pièce. Les aménagistes-urbanistes ne cessent d’interpeller l’Etat sur la nécessité de prendre des décisions radicales. Le gouvernement sortant était sur la bonne voie en lançant le plan « jaxaay » qui a connu malheureusement des déviances. Les technologies existent pour loger les populations sur ses zones inondées et cela ne coûtera pas les 450 milliards de FCFA annoncés par le gouvernement. La solution est aussi de déconcentrer Dakar en créant et en renforçant les pôles économiques déjà existants. Ceci est contenu dans les conclusions des Assises nationales. Il s’agit tout simplement d’approfondir l’étude et d’en faire une urgence. Les Sénégalais ont prouvé qu’ils étaient prêts à participer à un effort national à l’image du geste du Khalife Général des Mourides et des téléthons organisés par les télévisions privées. Aussi, cette semaine, le débat s’est articulé autour du Sénat que Macky Sall a hérité de son prédécesseur. Sauf retournement de dernière minute du président de la république, la deuxième chambre va continuer d’exister. C’est sa volonté et celle de ses partisans. Un choix discutable car d’aucuns pensent que l’institution doit être supprimée. C’est ce que stipulent les conclusions des Assises nationales dont le président Macky Sall est signataire.

Aussi est-il est heureux de l’entendre dire, de retour d’Afrique du Sud qu’il va proposer à l’Assemblée nationale la suppression de cette institution jugée innopportune et budgétivore. Entre un peuple qui panse ses plaies et observe à la loupe ceux qu’il a placés au pouvoir, déterminé à ne plus vivre sous le joug de l’arrogance et prêt à châtier les mal gouvernants, le fil est tenu. Les « apéristes » (les partisans de Macky Sall) et leurs alliés qui goûtent au pouvoir doivent éviter de tomber dans les limbes du nirvana collectif dans lequel Abdoulaye Wade avait entraîné ses partisans. A bon entendeur...

Pape Amadou FALL
La Gazette



1.Posté par CHERIF AIDARA le 07/09/2012 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Spammeurs sur leral.net : Solange Massage, Chérif Aïdara , Nouveau Sénégal sont des escrocs !
LERAL.NET - De nos jours, il est difficile d’échapper aux escrocs qui sont partout et utilisent tous les moyens possibles (ou même impossibles) pour arnaquer les honnêtes citoyens.



Ces truands n’ont qu’un seul but : se faire de l’argent à n’importe quel prix. Ils sont entrain de polluer les forums de discussions des sites internet sénégalais les plus visités tels que Leral. Ces voyous utilisent cet espace d’expression réservé aux internautes pour y insérer gratuitement leurs publicités mensongères.

Selon une source, « Solange qui se dit être une jeune fille et qui fait des séances de massage doux et relaxant dans un cadre convivial et discret n’est en réalité qu’une prostituée ».
Ce qui n’est pas vraiment une révélation car les internautes ont toujours compris que ce « massage doux » se termine toujours au lit.

« Chérif Aïdara, le petit fils de Cheikh Sadibou Aïdara, grand marabout est la aujourd’hui pour ceux qui ont besoin d’aide dans tous les domaines », annonce un autre escroc. S’il était Cherif et marabout comme il le dit, avait-il besoin de faire sa publicité dans les forums de discussions des sites web ? C’est parce que ce type veut rouler les naïfs dans la farine qu’il procède ainsi.

Outre « Solange » et « Chérif Aïdara » (leurs vrais noms ?), « HG4 » et « Vimax » qui proposent des produits aphrodisiaques et « Nouveau Sénégal » veulent aussi leurrer les internautes. Ces derniers doivent rester vigilants pour ne pas tomber dans le piège de ces bandits.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image