leral.net | S'informer en temps réel

Hip-hop sénégalais en galère

INEMA. HDR invite ce soir la réalisatrice à discuter avec le public après la projection de son film « Get on Da Kar ».


Rédigé par leral.net le Jeudi 29 Janvier 2009 à 20:18 | | 0 commentaire(s)|

Hip-hop sénégalais en galère
Dans le cadre du festival Regards sur le cinéma du monde, l'Ariel donne rendez-vous ce soir aux aficionados de hip-hop (et les autres) pour une soirée de débats autour du film Get on Da Kar ! en présence de la réalisatrice Sophie Perrin.
Malgré quelques imperfections, ce documentaire est sans doute une assez bonne introduction au monde du hip-hop sénégalais… et à la galère qui semble lui être afférente.

Un rappeur rouennais qui chante en wolof
L'histoire : pour les vacances, Maodo, rappeur sénégalais installé en France, revient au pays. Il retrouve sa famille, ses amis, son ancien fan-club, d'autres musiciens et producteurs…
« Il y a beaucoup musiciens hip hop talentueux à Dakar mais il n'existe aucune grosse structure pour vraiment développer leurs carrières. C'est surtout un problème de moyens. »
Figure locale du hip hop rouennais, Salâam connaît bien Maodo. Comme lui, il est sénégalais, habite en France et chante en wolof.
Avec Moïse Gomis, directeur de la radio HDR (99.1 FM) et la réalisatrice du film, il sera ce soir à l'Ariel pour discuter avec le public à l'issue de la projection.
« Get on Da Kar ! », de Sophie Perrin. Sénégal, 2007.







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image