leral.net | S'informer en temps réel

Hivernage : Les eaux usées devenues un casse-tête kaolackois

Il se passe des choses inexplicables à Kaolack en cette période d’hivernage. Au lieu de se brancher au système d’égouts, des populations préfèrent simplement vider leurs fosses septiques dans les rues. Mélangés aux eaux stagnantes, il est donc facile d'imaginer les odeurs nauséabondes et les risques sanitaires que ces eaux polluées représentent pour l’environnement.


Rédigé par leral.net le Samedi 24 Août 2013 à 11:45 | | 0 commentaire(s)|

Hivernage : Les eaux usées devenues un casse-tête kaolackois
Cette situation est incompréhensible dans la mesure où les auteurs de ces actes le font au vu et au su de tout le monde. Ces gens peu soucieux du cadre de vie sont en train également de s’exposer au délit du Code de l’hygiène. C’est pourquoi, le Service régional de l’hygiène de Kaolack est décidé à sévir contre les auteurs de ces comportements menaçant sérieusement la santé publique dont celui des enfants en particulier. Ainsi, une invitation est lancée à l’endroit des populations par le Chef du Service d’hygiène, Baidy Diop, pour des dénonciations de toute personne trouvée en train de déverser des effluents sceptiques dans la rue. Ces supposés coupables seront traduits en justice comme le prévoit le Code de l’hygiène, a-t-il fait savoir sur les antennes de la Rsi. L’objectif est de faire cesser ces pratiques courantes à Kaolack, surtout pendant la saison des pluies, et qui peuvent provoquer toute sorte de maladies voire des contaminations des aliments et des eaux. Même si des solutions de lutte sont annoncées dans ce sens, il est utile de rappeler également que la vidange des fosses dans les rues, reste une autre préoccupation à Kaolack.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image