leral.net | S'informer en temps réel

Homicide multiple: Des Sénégalais, Ivoiriens et Maliens, accusés d'avoir jeté des chrétiens à bord, arrêtés à Palerme

La Police de Palerme a interpellé des Sénégalais - dont le nombre n'a pas été précisé - pour homicide multiple, aggravé par la haine religieuse. Ces migrants ont largué douze personnes à la mer, en complicité avec des Ivoiriens et des Maliens. Et ce, pour... des motifs religieux.


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Avril 2015 à 10:09 | | 9 commentaire(s)|

Homicide multiple: Des Sénégalais, Ivoiriens et Maliens, accusés d'avoir jeté des chrétiens à bord, arrêtés à Palerme
L'affaire fait froid dans le dos et les détails livrés par le communiqué officiel de la police de Palerme renseigne sur la bestialité de l'acte. Quinze migrants de nationalités sénégalaise, ivoirienne et malienne ont été arrêtés par la police de Palerme pour "homicide multiple, aggravé par la haine religieuse". Selon la police de Palerme, les quinze mis en cause sont arrivés, mercredi dernier, au Port de Sicile après avoir été interceptés, avec d'autres migrants, en haute mer. Leur embarcation, un bateau pneumatique, avait quitté la Lybie. A leur arrivée, certains membres de l'équipage ont fait un terrible témoignage à la police en expliquant que douze d'entre eux, tous de confession chrétienne, ont été agressés et jetés dans les eaux méditerranéennes par les quinze incriminés qui seront vite identifiés. A l'origine de cet acte odieux, une bagarre entre musulmans - en surnombre - et chrétiens intervenue alors que l'embarcation était dans le détroit de Sicile. La police de Palerme explique que "les survivants auraient survécu en s'opposant par la force à la tentative de noyade, formant dans certains cas une véritable chaîne humaine". Le communiqué évoque, sans entrer dans les détails, "des scènes épouvantables".

Libération






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image