leral.net | S'informer en temps réel

Hommage à Mamadou DIOP, le muezzin patriote !!!

« Une patrie se compose des morts qui l’ont fondée aussi bien que des vivants qui la continuent. » Ernest Renan
Le patriotisme désigne le dévouement d'un individu envers sa patrie. Cet attachement sentimental ou politique à un pays, vaut-il réellement la peine de ce sacrifier si les pays les fondamentaux de la bonne gouvernance ne sont pas respectés ?


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Janvier 2013 à 23:02 | | 0 commentaire(s)|

Hommage à Mamadou DIOP, le muezzin patriote !!!
La Gambie, qui est très souvent critiquée, est mieux classée que le Sénégal si nous regardons l’indice IBRAHIM sur la qualité de la bonne gouvernance édition 2012. Ces informations nous permettent encore une fois d’affirmer que nous avons plus un problème de gouvernance politique, de volonté politique que de démocratie. C’est toujours regrettable de mener un combat politique pour changer et élire, même si c’est par voie démocratique, un président s’il n’est pas en mesure de régler les problèmes des populations (nourrir, éduquer et soigner).
Les sénégalais ont faim. Le rapport sur le développement humain en Afrique – 2012 du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) interpelle en ces mots :
" L’insécurité alimentaire résulte d’un ensemble de dysfonctionnements et de politiques et stratégies inappropriées ".

L’état doit jouer son rôle de régulateur de la société : intervenir, arbitrer et protéger.
Rappelons-nous du combat du patriote courageux, du muezzin et imam Mamadou DIOP. L’injuste et le non-respect les textes fondamentaux du pays, sont les éléments de revendication qui ont motivé son combat.
Il est un des héros de cette nouvelle alternance et nous devons le lui reconnaître. Qu’il soit sacrifier où qu’il ait voulu poser l’acte final de l’extrême patriotisme, dans les deux cas, il a réussi sa mission du patriote modèle ou du Nouveau Type de Patriote pour conjuguer au présent dans le nouveau mode communicationnel du pays. Il a gagné, le pays a gagné. Y’a bien un Mais, est ce que sa famille a gagné ??
Dans les deux cas, il fait toujours partie de la patrie, car la finitude n'existe que dans la vie de l'être humain. Elle n’existe pas dans la vie d’une nation.
Mamadou DIOP fait toujours partie de la patrie. En suivant sa foi musulmane pour mener ce combat patriotique, il a pu sauver des vies et épargner le pays des dérapages étatiques qui ont crée le chaos dans plusieurs pays d’Afrique.

Je vais terminer par ces mots de rappel du vénère Cheikh Ahmadou Bamba, il traça un jour au sol 4 points cardinaux devant les disciples puis dit, en désignant le premier point :
"Ce point ci symbolise les Ordres de DIEU, le point qui lui fait face les Bienfaits auxquels tu aspires. Ce troisième point représente les Interdictions de DIEU, celui qui lui fait face les Dommages que tu redoutes. Si tu persévères dans les Ordres de DIEU, tu obtiendras tous les Bienfaits auxquels tu aspires. Et si t'abstiens de commettre Ses Interdictions, tu ne rencontreras point les Dommages que tu crains…"

Modou FALL
Ingénieur Techno-pédagogue / UCAD
Coordonnateur du Mouvement Degg Moo Woor
Membre de la CRAP du PVD
Président de l’Association des Migrants du Sénégal et d’Afrique pour le Développement (AMSAD)









Hebergeur d'image





Hebergeur d'image