leral.net | S'informer en temps réel

Honte aux « dépités » du peuple ! (Par Moustapha Mbaye)


Rédigé par leral.net le Mercredi 4 Novembre 2015 à 10:41 | | 8 commentaire(s)|

Honte aux « dépités » du peuple ! (Par Moustapha Mbaye)
Ils ont fini par écœurer le peuple ! Les vidéos qui circulent sur la toile montrent le sacré coup porté sur l’estocade de notre démocratie maladive. Ces députés qui se réclament des défenseurs de la démocratie, par paradoxe ne respectent pas l’institution de la République qu’est l’Assemblée nationale. Pour un débat de personne, ils se battent
comme des chiffonniers.

Une veste déchirée, une dame s’évanouit, des cas d’agression… on dirait le tableau du bilan d’un combat de lutte ou d’un match de Nawétaan. Par malheur cela se passe à l’Assemblée nationale. Les faits seraient moins graves si l’intérêt des populations était en jeu, mais pour Aida ou Modou, ils prennent en otage les populations, on ne parle que d’eux, et pourtant, le peuple qu’ils représentent a mal en point ; tout est problématique : l’éducation, le chômage des jeunes, la pauvreté endémique, l’insécurité…

Ils se permettent de s’entre déchirer et d’injurier comme des va-nu-pieds. Quel que soit le préjudice, vous ne devez pas oublier que vous êtes des représentants du peuple, qui a en son sein des enfants qui rêvent de devenir député un jour alors si vous transformez l’Assemblée nationale en un véritable marché hebdomadaire non seulement, vous vous discréditez, mais aussi vous jetez de l’opprobre sur la fonction de député. C’est l’argent du contribuable Sénégalais qui vous prend en charge alors pourquoi se moquer des Sénégalais pour des intérêts crypto-personnels ?

Que soit Wade ou Macky, votre mentor politique, vous devez garder votre dignité, avoir la tête sur les épaules. Il faut savoir que l’histoire a toujours retenu les noms des députés boxeurs, les faits resteront malheureusement sur les annales de l’Assemblée nationale.

En définitive, le député du peuple doit défendre l’intérêt des populations et porter la voix des sans voix. Ce que l’on est en train de voir n’honore point notre démocratie et ce n’est pas ce que l’on attend de vous. Aujourd’hui, vous votez des lois impopulaires, proposer des lois pour régler des comptes personnels ou peaufiner des calculs politiques. Alors chers parlementaires l’Assemblée nationale est une institution, si vous ne la respectez pas, respectez au mois les Sénégalais : les débats égoïstes et stériles ne nous intéressent pas.

moustapharts@gmail.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image