leral.net | S'informer en temps réel

Hulk-Witsel, un double transfert qui peut rapporter encore plus d’argent

Le FC Porto et Benfica ont surpris tout leur monde en laissant filer deux des meilleurs joueurs du championnat portugais au Zenit. Mais Dragões et Aguias ont, en plus d'une importante indemnité de transfert, réussi à négocier des bonus intéressants.


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Septembre 2012 à 12:46 | | 0 commentaire(s)|

Hulk-Witsel, un double transfert qui peut rapporter encore plus d’argent
Le double transfert de l’attaquant Hulk et du milieu de terrain Axel Witsel n’en finit décidément plus de faire parler. Recrutées à la surprise générale par le Zenit Saint-Petersbourg, les deux stars du championnat portugais ont provoqué un déluge de réactions. Ces derniers jours, la presse anglaise expliquait déjà comment l’ancien buteur brésilien du FC Porto avait manqué de peu son transfert à Chelsea, avant que José Mourinho ne s’exprime également sur cette opération, jugeant surprenant le choix d’Hulk.

Aujourd’hui, c’est au tour du directeur général du Zenit, Maxim Mitrofanov, d’y aller de sa déclaration sur les modalités de la transaction. Ainsi, alors que le club russe a déboursé près de 100 M€ pour réaliser ce tour de force, le dirigeant explique que, malgré cette énorme indemnité de transfert, le FC Porto et le Benfica ont réussi à négocier des bonus supplémentaires. « Le FC Porto touchera 10% si Hulk est revendu pour plus de 70 M€, tandis que Benfica percevra 10% sur Witsel s’il est cédé pour plus de 60M€ », a déclaré Mitrofanov au média local R-Sport.

Des bonus généreux, même si pour le moment, difficile d’imaginer une revente à court terme des deux joueurs à de tels prix. Enfin, Mitrofanov a également révélé que les Aguias de Benfica ont joué la montre dans ce dossier, mais pas vraiment pour faire monter les enchères. « C’est incroyable, mais Benfica n’a accepté de vendre Witsel seulement qu’après avoir reçu la certitude que le transfert d’Hulk était bouclé. » Visiblement, les Encarnados ne voulaient pas être les dindons de la farce.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image