leral.net | S'informer en temps réel

INAPTE POUR UN TROISIEME MANDAT Par Dr Mouhamadou Bamba NDIAYE

J’avais toujours trouvé superflue la limitation du nombre de mandats d’un Chef d’Etat, et à la limite, antidémocratique, si le peuple jouit pleinement de son pouvoir de sanctionner positivement ou négativement ses dirigeants ; mais j’ai dû réviser ma position, au vu de tout ce qui se passe dans notre pays depuis l’avènement de l’Alternance ; en effet, celui qui, pendant près d’un quart de siècle, avait lutté farouchement contre le pouvoir en place pour le forcer à se conformer avec l’orthodoxie, est en train de se renier au quotidien sur tous ses principes d’antan et d’user à sa guise tous les moyens de l’Etat, tant institutionnels que financiers, pour se maintenir au pouvoir, en dépit de son âge très avancé – rationnellement incompatible avec une telle fonction.


Rédigé par leral.net le Mardi 9 Novembre 2010 à 00:11 | | 13 commentaire(s)|

INAPTE POUR UN TROISIEME MANDAT Par Dr Mouhamadou Bamba NDIAYE
En vérité, pour tout homme, à partir de 40 ans, certes on peut gagner en maturité et en sagesse, mais les moyens physiques commencent aussi à décliner inexorablement. Ainsi, au-delà de 80 ans, ou bien avant, on a un décalage entre son esprit et ses capacités physiques ; dans sa tête, on se sent capable d’effectuer tout ce qu’on faisait avant, alors que les moyens physiques ne sont plus là ; ce phénomène est très connu chez les anciens sportifs (vétérans) ; il est à l’origine de fréquentes blessures, parfois d’accidents gravissimes (dont les morts subites). Ainsi, si on ne tient pas compte de cette donne, on risque inévitablement de se surmener, d’altérer sa santé déjà précaire ; c’est dire qu’à cet âge, même si on se sent capable de gérer une entreprise ou un Etat, il faut se forcer à la retraite ; oui, on ne doit même plus gérer sa propre maison - et à fortiori, un Etat, de surcroît pauvre et plein de problèmes comme le nôtre. En outre, à cet âge, la survenue d’une démence sénile est presque normale ; heureusement que dans la plupart du temps, elle s’installe progressivement ; certains troubles mineurs du comportement donnent l’alarme et permettent de veiller sur le patriarche et d’éviter une catastrophe, à temps. En ce qui concerne notre président, beaucoup de ses faits et gestes peuvent légitimement intriguer (le montage financier du ‘’Monument de la Renaissance’’, l’affaire Ségura, la proposition d’installation des Haïtiens en Afrique, les interminables remaniements et réaménagements du gouvernement, bourdes diplomatiques, etc.) – Dieu seul sait ! Dans tous les cas, compte tenu de son âge, je trouve déjà que l’échéance de 2012 est déjà un challenge ; je lui souhaite d’y arriver avec toutes ses potentialités, mais le réalisme du médecin que je suis doit toujours faire envisager le pire, dans l’évaluation des risques. [Xalimasn.com] Autant donc ne pas lui faire courir le risque d’un ‘’crash’’, ce d’autant que le pays dispose de cadres compétents et suffisamment intègres – tant dans la mouvance présidentielle que dans l’opposition, pour le suppléer et nous mener à bon port.

Voilà donc ma conviction intime : le candidat WADE est ‘’médicalement’’ inapte pour un autre mandat. Et il suffit de réunir et d’examiner une centaine de personnes de son âge, pour se rendre compte de la légitimité de toutes nos appréhensions ; ils sont presque tous hors service et beaucoup d’entre eux n’arrivent même plus à prier debout. Et à l’évidence, ceux qui défendent sa candidature pour 2012, pour un autre mandat de 5 ans, sont inhumains ; en vérité, ils ne sont mus que par la préservation de leurs privilèges ou l’assurance d’une impunité pour les malversations qu’ils ont commises pendant les dix ans d’alternance ; au fond d’eux-mêmes, ils sont persuadés que le ‘’Vieux’’ (Gorgui) n’est plus le remède à nos maux.

A l’évidence, un troisième mandat pour WADE sera le mandat de trop qui le priverait définitivement d’une bonne renommée dans les langues de la postérité – quel triste sort pour un homme politique de son charisme ! Ainsi, tout ce qu’on peut souhaiter à un homme qui a tant œuvré pour la consolidation de la démocratie, c’est une sortie honorable ; ce qui nécessite un ultime sursaut de sa part pour s’élever au dessus de toutes les contingences politiques afin de réaliser la retrouvaille des patriotes (la ‘’paix des braves’’) et donc la réconciliation nationale souhaitée par tous et qui constitue une véritable panacée pour les musulmans que nous sommes. Oui, de l’union des cœurs jaillit toujours la miséricorde divine ! En vérité, la crise multiforme que traverse notre pays ne peut être réglée que par une solution politique ; ce n’est plus seulement une affaire d’élection. Et dans cette perspective, il faudra irrémédiablement réaménager le calendrier électoral afin de donner à la transition le temps et les moyens qu’il faut pour lui garantir toutes les chances de succès et de pouvoir ultérieurement envisager les futures élections présidentielles avec plus de sérénité. En dehors de cette perspective, je ne vois pas de salut pour notre pays ; oui, telle a toujours été ma vision (*). Prions donc tous pour que Dieu le Très Miséricordieux le réforme, consolide sa santé et préserve sa science afin qu’il entreprenne cette mission de réconciliation nationale dans les meilleures conditions et les meilleurs délais - avec la caution et l’implication du pouvoir spirituel (rôle consultatif) – et de bénéficier ensuite d’une retraite bien mérité, avec une mention honorable dans la postérité.

Oui, ‘’à chaque génération sa mission ; la servir ou la trahir’’ ! (F. Fannon)



Docteur Mouhamadou Bamba NDIAYE

Ancien Interne des Hôpitaux de Dakar

Pédiatre à Thiès

Recteur de l’Université Virtuelle ‘’La Sagesse’’ de la Fondation Serigne Babacar SY Ihsaan – Bienfaisance (Thiès).



1.Posté par papeSmb le 09/11/2010 05:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

wade est pris en otage par sa famille !

2.Posté par Dr FAlilou SENGHOR le 09/11/2010 05:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Certificat d'inaptitude




Je n'ai aucune objection à emettre sur le diagnostic de mon honoré Confrère.

Notre patient commun est inapte à remplir de hautes focntions administratives, incompétent pour gérer les affaires courantes y compris des biens.
Le patient présente des déficits du raisonnement et du jugement. Il est récalcitrant mais nous lui prescrivons une incapacité définitive à exercer toute focntion de dirigeant.


Dr FAlilou SENGHOR

3.Posté par NDIAGA GUEYE le 09/11/2010 07:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est grave pour des medecins, déclarer inapte à quelqu'un qu'on pas encore diagnostiquer.Wade est un phénomene surnaturel, à son age il continue à tenir bon.Penser aux erreurs médicales.Vs avez tué mes parents à cause d'une piqure à la derniére minute et au certificat medical de complaisance .

4.Posté par issa le 09/11/2010 07:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je soutiens cette idée du Dr Mouhamadou Bamba NDIAYE.
Effectivement l'entourage du Président Wade qui continue à soutenir sa candidature à l'élection présidentielle de 2012 sont "attachés" à leurs "privilèges" injustement acquis.
De grâce, soyons raisonnables et faisons en sorte que le Vieux se désaisisse du Pouvoir puisqu'il ne peut plus tenir même si ce qui reste des échéances de 2012 n'est pas long, à peine 13 mois.
Entretemps il peut arriver des choses extraordinaires nuisibles au Peuple sénégalais du seul fait des actes de Gorgui puisque qu'il agit tout seul et personne ne peut lui en contraindre ; ses conseillers étant à ses côtés que pour l'aduler et non dire objectivement ce qui peut être un intérêt pour les sénégalais d'une manière générale et ce qui n'est pas rentable pour nos populations.
Je suis souvent choqué quand des décisions se prennent au sommet de l'Etat sans intérêt pour le Peuple sénégalais si ce n'est pas lui rendre plus "fatigué" alors qu'une minorité est là à jouir injustement des "Biens" de l'Etat.
Battons campagne pour faire partir le Vieux afin qu'il prenne sa retraite en douceur et non le laisser gouverner le Sénégal avec son "mental" d'un homme qui est en fuite de mémoire et c'est dangereux pour notre Sénégal que nous aimons tant et que nous voulons remettre sur les "rails".

5.Posté par diaga le 09/11/2010 08:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ATTENTION! ATTENTION! ATTENTION!
Dr ndiaye ne jouit pas de ses facultés mentales

merci de votre comprehension

6.Posté par cissé le 09/11/2010 08:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet honorable médecin nous a livré livré une analyse pertinente et réaliste.Nous estimons que le pauvre vieux est prisonnier de l'amour de son fils mais aussi il est l'otage d'un groupe de mafiosi pour qui le départ de gorgui signifie la fin d'un monde
Mais bien au dessus de toutes ces considérations trone l'interet supérieur de la Nation Sénégalaise. Or c'est cet interet qui nous commande de nous débarasser au plus vite de ces prédateurs qui sont sous le couvert du vieux. et qui n'ont aucun sens Républicain.
En 2010 parler encore de règne Socialiste et demander des comptes à Niass ou à Tanor relève de l'absurde.Il ne fait aucun doute que ces dirigeants sont des patriotes sincères qui ont fait le sacrifice de leur vie pendant que beaucoup de Sénégalais milliardaires sont complètement indifférents à la misère du peuple et paarfois de leurs propres parents.
Mr Tanor Dieng quand à lui a été sa vie durant un serviteur loyal de la république sous l'autorité d'un homme de poigne qui était loin d'etre Sénile.Un homme qui a osé demmettre de leur fonction d'un seul coup tous les policiers est assurément
un dur à cuire et quiconque pense que Tanor pouvait faire ce qu'il veut est un insensé.Hélas la démagogie a fait de lui l'agneau du sacrifice .Cependant nous autres Socialistes nous savons que l'homme n' a rien du démon et ne prend guère en otage le Parti Socialiste dont les militants ne sont pas des moutons de panurge
Le bilan du Parti Socialiste l'honorable mouhamadou lamine Loum l'a livré aux Séngalais sous la forme d'un livre et le chef des prédateurs avait reconnu que les caisses étaient pleines d'argent et que leurs soucis d'argent étaient terminés.Il y'avait pour chaque secteur des programmes bien ficelés et tous les paramétres macro économiques étaient au vert.Que personne n'oublie que le sénégal a traversé péniblement grace à de vrais patriotes aux commandes de l'etat.Ce sont ces éminents intellectuels qui ont donné à ce pays sa crédibilité et sa stature internationale.Nous leur devons respect et considération.
Enfin je pense que vous voulez jouer aux prolongations en préconisant une transition.Cela me semble une illusion politique.Ce qu'il faut c'est un vote massif en 2012 pour débarasser complétement ce pays de tous ces prédateurs.Comme dans tout processus démocratique les candidats soumettrons leur programme et le peuple choisira.Déja vous nous proposé trois hommes susceptible de diriger le Sénégal en ayant la sagesse de ne pas parler du "fils".Sachez cher Monsieur que le Sénégal a existé bien longtemps avant Wade et existera bien après Wade.

7.Posté par Don Quichotte le 09/11/2010 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien qu'étant cadre du PDS,il faut qu'au sein du parti, que les gens aient le courage de leurs idées, et puissent laisser jaillir la force de leur conviction. C'est une Lapalissade que de dire que Gorgui n'en peut plus! Il faut, telle pour une vielle machine rouillée, la laisser aller au repos et avoir le courage de faire face à cette lancinante, fatale et inévitable question: Qui après le vieux???

Au PDS, j'ai l'impression que mes frères de parti s'accrochent au vieux comme un noyé s'accroche à une bouée, sans lui c'est la perte, c'est le chaos!!! Il faut se rendre à l’évidence que Maître s’est donné et à tout donné au parti, et qu’il est temps pour lui (et partant, tous les vieux caïmans de la mare politique Sénégalaise) de prendre sa retraite bien méritée.

Si les caciques et autres dignitaires du parti n’étaient pas nombrilistes et ou des comploteurs et des experts en crocs en jambe et en glissade de peaux de banane, la solution idéale aurait été de faire bloc, de taire les querelles intestines et les guéguerres fratricides (j’espère que c’est pas trop demander) pour faire UN. Car ceci étant la seule et unique voie de survie….

D’içi, je vois déjà les grincheux opposants, à la bouche baveuse, au regard accroché au fauteuil de Maître, à la « ôte- toi –de- là- que- je- m’y- mette » se pourlécher les babines, psalmodiant des prières pour que Maître ne se représente pas.. Eh bien je pense que la mouvance présidentielle à plus à gagner et l’opposition plus à craindre d’une alternative à la candidature de Maître Wade.
Le future candidat choisit bénéficiera des retombées des réussites et des réalisations de l’alternance (si si il y’en a eu) sans pour autant trainer une image chargée de symboles peu valorisantes tels que les échecs et les multiples scandales qu’à connu notre règne. En plus il faut impérativement apporter du sang neuf dans la gestion des affaires et du parti et de l’Etat.

Un raccourci est vite fait avec la Génération du concret… que nenni. Je pense plutôt que ce mouvement intra muro a plus fait du tort au parti qu’il ne l’a véritablement secouru. Les ondes de choc dévastatrices des agitations inopportunes, immatures et sans vrai avenir politique de ce mouvement avec un leader peu charismatique aux capacités managériales sinon peu satisfaisantes voire médiocres car ayant réussit le pari hors du commun d’avoir à gérer autant de fond avec autant de pouvoir pour des résultants aussi peu probant voire ridicules. Entrainant ainsi par effet de ricochet un désamour des populations à la cause Sopi, par la faute du « gamin » qui catalyse à lui seul toute la rancœur, le désespoir, la fatigue de la population et qui cristallise les grincements de dents et les conflits entre frères libéraux….

Se serait faire un procès d’intention que de limiter les errements et la perte de vitesse de notre parti aux seuls agissements des concrétistes. Des brigands aux cols blancs, de gros caïmans et des sœurettes aux dents longues et aux mœurs débridés rodent et complotent à longueur de journée dans l’entourage de Maître. Donnant ainsi une mauvaise image de notre parti et de ses plus hauts responsables.

Il faut se rendre à l’évidence, certaines branches pourries qui se raccrochent à l’arbre libéral doivent être sciées et détachées du parti et ou de leurs fonctions officielles. Il ne se passe pas un jour sans que les journaux ne se fassent l’écho de graves délits ou de scandales commis par de « supposés proches » de notre secrétaire général national. Permettez moi de taire entre autre l’épisode peu glorieux du feuilleton du scandale politico sexuel qui a secoué le parti par la mise en cause d’un ministre d’Etat et de ses affidés ! sic. Nous en avons assez de ces facteurs qui font de nous la lie des acteurs politiques du Sénégal !

Il faut se rendre à l’évidence, le parti a besoin d’une grande restructuration, et de sang neuf. Je pense, et comme beaucoup d’autres que le frère secrétaire général devrait se reposer, laisser à un « refondateur » la lourde tache de lui succéder aux destinées et de l’Etat et du parti et d’être un rassembleur, pour que vive la flamme libérale, ravivée et tonifiée.

Mais au rythme où vont les choses et si l’on y prend garde, les petites querelles, les guerres de positionnement, les appétits voraces, les crocs en jambe fraternelles, les affairistes, les Ponce Pilate, mettront le parti genou à terre. Déjà qu’il risque de prendre eau si les ténors continuent à se crêper les chignons dans leurs bases respectives : St Louis,Dagana, Touba, Kaolack, Kaffrine, Kolda, Ziguinchor, et la foire aux empoignes Dakar (Biscuiterie, Colobane, Fass-Gueule Tapée, Pikine, etc..) , où des frères de même parti se livrent des duels épiques , comme des mégères à la borne fontaine !!!

Nous avons eu l’outrecuidance d’appeler cette cacophonie « Démocratie interne », n’importe quoi ! Il est temps que notre frère secrétaire général national, sonne la fin de la récré ! Qu’il se départît des lobbys mafieux qui le poussent à se représenter contre son gré (eh oui, ce n’est un secret pour personne, que notre Gorgui n’en veut plus). Qu’il fasse le tour des profils les plus aptes à reprendre le flambeau et qu’il le prépare de concert avec le bureau politique (qui soit dit en passant n’est plus que l’ombre de lui-même) pour les joutes électorales à venir.

Il va s’en dire que je ne récolterais pas l’unanimité avec ces idées révolutionnaires et novatrices. Parce que la majeur partie des brigands politiques qui squattent les allées du pouvoir, vivotent grâce aux magouilles à la petite semaine, et grâce aux fromages que leurs flagorneries et leurs flatteries éhontées leurs permet. Une refonte du parti incluant toutes les forces vives de la nation sans distinction d’origine ni de stigmatisation due à l’étiquette « militant de la 25em Heure » doit être entreprise.

Ainsi nos frères dits concrétistes pourront se battre et défendre leur cause DANS le parti, et non bénéficier de la rampe de lancement que constitue la position de « fils de… ».Les très vieux (Ablaye Faye, Bécaye Diop, Ousmane Ngom,etc), les impopulaires (Farba, doudou wade, Samuel Sarr, Cheikh T Sy, etc…) tout se petit monde avec bien d’autres devrait accompagner le Président à la retraite pour cause de salubrité publique, voire nationale (sans oublier tous les vieux débris de l’opposition) ; pour que puisse émerger une véritable force bleue, un pouvoir libéral fort pour accompagner le pays mis sur la rampe de l’émergence par Maître Wade.

Don Quichotte

8.Posté par cissé le 09/11/2010 10:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les hommes qui ont eu à créer ,à faconner et à diriger le pays pendant 10 longues années de sécheresse ont un mérite incommensurable mais don Quichotte aussi est un militant d'une valeur et d'un courage inestimable.Seuleument à mon humble avis il n'est pas à la bonne place.
En effet comment peut on -ayant conscience de toutes ces tares -continuer à patauger dans cette mare de médiocrité?
A l'image de ce Monsieur c'est toute la jeunesse libérale qui doit dire stop.

9.Posté par zeus2 le 09/11/2010 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Docteur avec tous mes respects vous faites fausse route,un médecin se doit d'etre objectif,Ieu a crée des Hommes d'exception et vous en savez quelque choses;Vous vous dites médecins alors que vous n'avez rien inventé contrairement à vos confréres occidentaux,vous vous nourrissez de seminaires inutiles,d'(exploiter les malades sans pitié,vous ne cherchez rien,incapables de trouver un reméde aux maladies tropicales;alors que d'autres médecins d'autres pays s'isolent pour faire des recherches que vous allez exploiter,de grace on connait les médecins sénégalais;Gorgui est plus sain d'esprit que toi,tu n'es pas capable de faire les analyses qu'il fait,les concepts qu'il élabore pour booster les sénégalais...Donc mouillez vous ou fermez la

10.Posté par F.COM le 09/11/2010 11:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

๑۩۞۩๑ Guérir par la graine nigelle (HABATOU SAWDA)ٌ۩۞۩ٌ

Le prophète Muhammad (SAW) a dit : « Usez de cette graine noire, elle contient un remède contre toutes les maladies exceptée la mort. »
La graine de nigelle est appelée “habbat al-baraka” (la graine bénie) en Egypte, “al-kammoun” en Libye, “al-qahta” au Yémen, “al-sânouj” en Algérie, “al-shounîz” en Iran et “Nigella sativa” en latin. Le prophète Muhammad (SAW) la nomme la “graine noire” (Al-habba As-sawda’).
La graine de nigelle se compose d'éléments actifs produisant un effet miraculeux. Elle contient du phosphate, du fer, du phosphore, du carbo-hydrate et des essences qui forment l'essentiel de son pouvoir. Elle renferme des antibiotiques pouvant détruire tout virus, microbe ou bactérie, du carotène au pouvoir anti-cancéreux...
C'est au milieu des années quatre-vingts que la médecine moderne s'est intéressée de plus près aux vertus de la graine noire, et le principal auteur de la première étude poussée est le docteur Ahmed al-Qâdî, un médecin égyptien résidant aux Etats-Unis d'Amérique. Son ami, Cheikh Al-Zandânî, explique que le docteur al-Qâdî s'était dit : « puisque le prophète (SAW) a dit que cette “graine noire” était un remède contre toutes les maladies, c'est qu'elle doit certainement agir sur le système immunitaire qui a pour rôle de défendre l'organisme contre les maladies » Et en effet, après certaines expériences sur des sujets accusant une insuffisance immunitaire, le docteur al-Qâdî réussit à montrer que la prise de nigelle par voie orale à raison d'un gramme le matin et un gramme le soir avait la propriété d'accroître les anticorps et de renforcer considérablement le système immunitaire. Le docteur al-Qâdî en a donc déduit le rôle primordial que pourrait avoir cette graine dans le traitement du cancer, du SIDA, ainsi que toute autre maladie qui a pour cause une défaillance dans le système immunitaire. Cheikh Al-Zandânî ajoute que les résultats de ces expériences furent homologués par l'Institut américain des sciences biologiques expérimentales et que le docteur al-Qâdî fut primé pour ses recherches.
Les produits HABATOU SAWDA sont en vente en gros chez FALL Sandaga
tel 70 330 40 40
livraison gratuite

11.Posté par véridique le 09/11/2010 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JUSTE POUR RIRE


Abdoulaye Wade, Karim Wade et le Ministre Farba Senghor survolent la région de Dakar à bord d'un Jet privé, lorsque Abdoulaye Wade se trouve vers Pikine, il dit en
faisant de l'esbroufe :
- Tu sais, je pourrais jeter un billet de 500 Euros par la fenêtre et rendre quelqu'un très heureux.
Karim Wade lui réplique :
- Eh bien je pourrais jeter 10 billets de 50 Euros par la fenêtre et rendre 10 personnes heureuses.
Pour ne pas être en reste Farba Senghor dit :
- Je pourrais jeter 100 billets de 5 Euros par la fenêtre et rendre 100 personnes heureuses.
Le pilote soupire et dit à son co-pilote :
- Non mais as tu entendu cette bande d'arrogants à l'arrière, ils ne se rendent pas compte que je pourrais les jeter tous les trois par la fenêtre et rendre 11 millions de Sénégalais heureux.


12.Posté par jules kane le 09/11/2010 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

wade est un extra-terrestre venu d'une autre planète!!il est capable de conduire et de conduire 10 mandats que le sengal soit mort 10 fois est le cadet de ses soucis!ce docteur perd son latin; j'allais dire gaspille son analyse pertinente car appliquée à une exception des exceptions! Eskey Allah!!

13.Posté par so le 09/11/2010 17:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je crois que les malades dans ce pays se sont nous les Sénégalais que Wade et son régime conduit comme de vulgaires Moutons et pire que des Moutons de Tabaski.
Moi je crois kil est inquiétant que des gens normaux d'esprit oublient que Wade ne cesse de causer du tord au Sénégalais de jour en jour

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image