leral.net | S'informer en temps réel

INCIDENT AU STADE AMADOU BARRY DE GUEDIAWAYE : La police blesse deux jeunes par balles

Le match ayant opposé ce samedi l’Asc Gueule Tapée 2 et Xaley Cité a dégénéré. Des affrontements ont poussé les éléments du Groupement mobile d’intervention, chargés de la sécurité des lieux, à user de leurs armes, atteignant deux jeunes par balle et blessant plusieurs autres spectateurs.


Rédigé par leral.net le Lundi 3 Octobre 2011 à 04:29 | | 1 commentaire(s)|

Deux jeunes hommes ont été atteints par balle samedi lors du match de football ayant opposé samedi 1er octobre les Asc Gueule Tapée 2 à Xaley cité. Selon des témoignages concordants, tout est parti d’une altercation entre des éléments du Groupement mobile d’intervention (Gmi) et un jeune homme du nom de Mame Khassim Ndiaye qu’ils ont voulu menotter. Mais le jeune homme leur a opposé une farouche résistance, obligeant d’autres policiers à venir prêter main forte à leur collègue. Ce qui va envenimer la chose puisque l’un d’eux a blessé le jeune homme avec un coup de feu. Le jeune homme qui saignait abondamment a été évacué au centre de santé Roi Baudouin de Guédiawaye puis à l’hôpital général de Grand-Yoff (ex-Cto).

Excédés, les supporteurs se sont attaqués aux éléments du Gmi pour venger leur camarade. De violents affrontements s’en sont suivis. Les policiers distribuent des grenades lacrymogènes et autres projectiles pour se tirer d’affaire. Un autre jeune homme du nom d’Abdou Lahad Thiam est à son tour atteint par balle au thorax. D’autres blessés ont également été dénombrés, selon Badara Diouf le président de la zone 1 de l’Odcav de Guédiawaye. Des blessés qui ont été évacués dans les différents centres de santé de la banlieue.

Le match a ainsi été interrompu et les navétanes suspendus dans la zone de Guédiawaye. Les familles des victimes ont décidé de porter plainte dès ce lundi.


Mouhamed Diaw NETTALI.NET -



1.Posté par Juste le 04/10/2011 12:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vraiment la hiérarchie policière doit revoir sa copie, des forces de maintien de l'ordre qui se comporte comme des milices. Je crois que la formation n'est plus ce qu'elle était. La police n'a pas d'ennemis mais des citoyens momentanément égarés.
Ces jeunes du GMI sont de plus en plus indiciplinés et violents,n il urge de prendre des mesires avant que l'irréparable ne soit commis.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image