leral.net | S'informer en temps réel

INCIDENTS SÉNÉGAL - GAMBIE : Le Cnf a envoyé 'sa lettre d'explication' à la Fifa

Les incidents qui avaient émaillé la fin de la rencontre de samedi dernier entre le Sénégal et la Gambie ( 1 à 1) et suite à laquelle les Lions avaient été éliminés, continuent de faire couler beaucoup d'encre et de salives. Le dernier épisode c'est la lettre d'explication envoyée hier par le Cnf à la Fifa qui par le biais de son commissaire de match marocain a " souhaité " être clarifié sur certains détails.
Le Matin


Rédigé par leral.net le Vendredi 17 Octobre 2008 à 06:34 | | 0 commentaire(s)|

INCIDENTS SÉNÉGAL - GAMBIE : Le Cnf a envoyé 'sa lettre d'explication' à la Fifa
Au sortir de la rencontre Sénégal- Togo du 18 juin 2005 ( 2 à 2) le stade Léopold Sedar Senghor était tombé sous la menace de suspension de l'instance dirigeante du football mondial. Parce que de graves incidents avaient été constatés ce jour là suite à l'élimination des Lions par les Éperviers du Togo à la course à la qualification au Mondial 2006 en Allemagne. Ce samedi 11 octobre 2008 (encore) suite à l'élimination des Lions une fois de plus sur la route du mondial et de la Can 2010 par les Scorpions de la Gambie, les supporters se sont défoulés. Une réaction qui n'a pas été du goût du commissaire du match marocain , qui s'en est ouvert à ses supérieurs hiérarchiques de la Fifa.
Ces derniers sans coup férir ont tout de suite exigé du Sénégal pour ne pas dire du comité de normalisation du football ( Cnf), des explications claires. Et ce sont sur ces entrefaites que la structure dirigée par Diagna Ndiaye a répondu hier. Dans une lettre qui a été envoyée juste en début d'après midi, le Cnf a tenté de s'expliquer par rapport aux zones d'ombres que veut éclairer la Fifa. Et si l'on en croit Ass Mamoune Séye un des membres du Cnf " sa structure a bel et bien répondu à la Fifa par une lettre où avec des preuves dont photos et documents à l'appui ils ont essayé de conforter la thèse selon laquelle, le Cnf n'a aucune responsabilité dans ces violences d'après match". En effet sur le plan de l'organisation aucun reproche ne peut être fait au Sénégal.
Le président en charge de cette structure à savoir Amadou Kane ayant même été félicité par ces pairs qui " ont reconnu le travail qu'il a abattu et qui a abouti à des recettes estimées à 67 millions de Fcfa". Aussi pour Ass Mamoune Séye " le Cnf n'a aucun reproche à se faire". En tout cas si l'on en croit certains observateurs " même si les incidents ont été de mise, l'organisation en tant que telle du match qui s'est normalement déroulé du début à la fin, dédouane le Cnf mais surtout le Sénégal qui n'a aucune crainte de voir son stade fétiche suspendu". Même si la multiplication de tels incidents risque de " condamner" ce temple du football.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image