leral.net | S'informer en temps réel

INFANTICIDE AU QUARTIER NDANGANE DE KAOLACK : Une célibataire accouche et jette son nouveau- né dans une fosse septique

Le quartier des Abattoirs Ndangane de Kaolack sur la sellette, à la suite d'une découverte macabre, le cadavre d'un nouveau-né. L'auteur de cet infanticide, Marie Diagne âgée de 19 ans, au terme de son accouchement, s'est débarrassée de son nouveau- né qu'elle a jeté dans la fosse septique de sa logeuse.


Rédigé par leral.net le Vendredi 20 Août 2010 à 18:27 | | 0 commentaire(s)|

KAOLACK – Domestique de son état, au quartier Ndangane de Kaolack, jouxtant le front de mer, Marie Diagne qui a débarqué dans ce coin, il y a moins d'un mois, est quasiment certaine de passer le restant du Ramadan entre quatre murs.
En effet, elle a été interpellée hier, par la police locale, pour infanticide. Les faits en question remontent au mercredi 18 août dernier, vers 18 heures, un peu avant la rupture du jeûne. À en croire Khady Diop, logeuse et voisine de la mise en cause, elle se trouvait ce jour dans la cour de sa maison, lorsqu'elle a été soudainement alertée par les cris stridents d'un nouveau-né, en provenance de la chambre de Marie Diagne. Sur ce, elle dit s'être rapprochée, histoire de s'enquérir de la situation. «Lorsque je me suis rapprochée de la concession de Marie Diagne, elle s'est levée et est venue à ma rencontre. C'est ainsi que j'ai remarqué qu'elle affichait un air suspect», a-t-elle confié. Mieux, Khady Diop a souligné avoir constaté que les habits de sa voisine étaient maculés de sang. C'est ainsi, note-t-elle, qu'elle l'a interpellée sur les cris du son nouveau-né. «Elle m’a répondu que celui-ci se trouvait dans sa chambre, ce qui s’est avéré faux», a informé Khady Diop.
Pressée de questions, Marie Diagne a fini par se plier en quatre et a confessé s'être débarrassée de son nouveau-né qu'elle a jeté dans la fosse septique de la maison. Sur ce, les sapeurs- pompiers de Kaolack mis au parfum se sont transportés sur les lieux. Là, ils ont déployé leur logistique et sont parvenus à extraire le corps du nouveau-né du trou. Les limiers de la localité qui se sont également rendus sur les lieux, ont pu constater que la victime qui avait fini de rendre l'âme est sexe féminin. Ayant fini de faire le lien entre les faits, Marie Diagne, incriminée d'infanticide, les policiers ont procédé à son arrestation sous le regard affligé de Khady Diop qui, éprouvée par les faits, est devenue inconsolable. «Je ne l'a connais ni d'Adam ni d'Eve, elle est passée un jour me voir disant qu'elle avait perdu son travail et n'avait plus où dormir, et je lui ai proposé de s'installer chez moi, en attendant des jours meilleurs. J'étais loin de penser qu'elle avait de telles intentions», a-t- elle confié. Les limiers qui ont ouvert une enquête, ont conduit la mise en cause au poste de police, d'où elle a été placée en garde à vue, au terme de son audition. Il faut rappeler qu'en fonction des charges retenues à son encontre, Marie Diagne devrait être passible de la Cour d'Assises.



Elimane FALL (Correspondant) le populaire






Hebergeur d'image