leral.net | S'informer en temps réel

Ibrahima Assane Cissé, fils de l’Imam Assane Cissé : « Cheikh Cissé et ses complices veulent faire main basse sur l’héritage de mon père… »

LERAL.NET - L’illustre Imam Assane Cissé doit se retourner dans sa tombe. La cause est à trouver dans le bras de fer auquel se livrent des membres de sa famille pour s’octroyer son héritage. Et c’est son fils Ibrahima Assane Cissé dit Baye et son jeune frère, Cheikh Cissé, actuel Imam de la mosquée de Médina Baye qui s’illustrent dans cette bataille pour mettre la main sur la fortune laissée par Assane Cissé.


Rédigé par leral.net le Mardi 25 Janvier 2011 à 08:19 | | 15 commentaire(s)|

Ibrahima Assane Cissé, fils de l’Imam Assane Cissé : « Cheikh Cissé et ses complices veulent faire main basse sur l’héritage de mon père… »
Ibrahima Cissé, dans un entretien avec Weekend Magazine, accuse son oncle de vouloir faire main basse sur l’héritage de leur père. « Baye » parle de « gens tordus comme le notaire Moustapha Ndiaye (exerçant à Kaolack) et Cheikh Cissé (petit frère de Imam Assane Cissé et actuel imam de Médina Baye, ndlr) » qui, contre vents et marrées n’en ont que pour les 300 millions que Imam Cissé détenait au Maroc et l’assurance vie qui est estimée à 500 millions de francs Cfa. Selon Baye, le partage fait par son oncle et son notaire veut que chaque fils de l’Imam perçoive 10 millions de francs Cfa. « Ils se sont mis à dire que le notaire doit avoir tant, la banque tant, et l’avocat. Tout ça n’est qu’arnaque », peste le fils de l’Imam.

Mais Ibrahima Assane Cissé ne les laissera pas faire. En tout cas, c’est le message qu’il veut lancer à ses « détrousseurs ». Le petit-fils de Baye Niasse qui parle au nom de ses frères et sœurs ne comprend pas que son oncle ait déjà hérité de son père et veut en même temps hériter de leur père.

Le plus cocasse dans cette affaire, à en croire le « plaignant », c’est que son oncle se soit ligué avec un certain Moustapha Ndiaye, notaire de son état pour les déshériter. « Travailler avec ce Moustapha Ndiaye, c’est souiller la mémoire de l’Imam Cissé qui avait rompu avec lui », grogne-t-il.

Ibrahima Assane fait savoir que s’il en est arrivé à ce point avec Cheikh Cissé et ses complices, c’est parce que les autres membres de la famille n’ont pas pris leur responsabilité. Ce, par peur de représailles mystiques de la part de son oncle qui est « craint puisqu’il est trop versé dans la bataille mystique ».

Quid de son intégrité physique et morale ? Ibrahima rassure : « Ils ne peuvent rien contre moi » et ajoute « je suis constamment sur mes gardes sans cela, ils m’auraient liquidé ». Ibrahima dit s’être préparé physiquement puisqu’il détient par devers lui un fusil. « J’ai aussi une autorisation de port d’arme », se justifie-t-il.



1.Posté par FATOUSECK le 25/01/2011 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tiey yalla

2.Posté par astou le 25/01/2011 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

rèwe miiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii tassna tassar...............................

3.Posté par Badou le 25/01/2011 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Thiey ... Ce gosse parle par pure ignorance parce que dans les affaires d'héritage, les notaires, avocats et autres touchent bien des honoraires (c'est choquant, mais c'est comme ça!! Je me suis toujours demandé pourquoi les notaires gagnaient tant!). Dommage de faire de tels déballages pour une histoire d'argent.

4.Posté par MAHANTA le 25/01/2011 11:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Attention, la Presse ! Vous n'auriez jamais utilisé ces mots pour le plus petit des maraboutons mourides ("se retourner dans sa tombe !!).
Du respect pour cet homme de Dieu et qui était vraiment un homme de Dieu, MAITRISANT LE CORAN, ne divinisant personne !

Idem pour Ablaye Wade qui a jeté l'Etat et la République dans la GUEULE des mourides ! ET PERSONNE NE DIT MOT : ni l'opposition ni la société civile alors que nous voyons tous WADE poser des actes anti-constitutionnels et dangereix pour la cohésion nationale !

QUI SAUVERA LE SENEGAL ?

5.Posté par serigne saliou le 25/01/2011 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mahanta ,arrete de faire de l'amalgame sur les confreries,l'expression "se retourner dans sa tombe "est loin d'etre vulgaire ou insultante ,elle signifie tout simplement que si la personne était là ,elle n'aurait pas était satisfaite de voir une telle situation,c'est tout ,maintenant si tu ne maitrise pas le français ,il ne faut pas non plus nous emmener desproblemes de confréries ici (saytané va ! )

6.Posté par Alioune le 25/01/2011 18:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le musulman, quelque soit sa profession, son rang ou sa personnalité doit faire très attention à l'héritage qui ne lui appartient pas. Un atome utilisé, consommé ou arnaqué sera expliqué devant DIEU qui n'est pas tolérant en cette matière.
Les juristes doivent être contraints à dire le droit en cette matière. Pleins de dossiers juteux sont retardés et au finish on se rend compte que l'arnaque provient surtout de certains acteurs de notre justice qui créent surtout des soit disants problèmes de justices qui leur sont internes (procédures) ne veulent rien éclaircir tant qu'ils ne mettent pas à terre les ayant droits.
QUE VIVE LA JUSTICE DE DIEU

7.Posté par AYIP le 25/01/2011 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BADOU CE GOSSE N EST PAS IGNORANT COMME TU DIS. UN MUSULMAN FUT IL UN IMAM N APAS BESOIN DE NOTAIRE ET D AVOCATS POUR FAIRE L HERITAGE DE SON PROPRE FRERE IMAM COMME LUI .LE GOSSE NE SE LAISSERA PAS FAIRE .L ARGENT FAIT TOMBE LES MASQUES .NE L AISSEZ PAS LES GENS VOUS SPOLIER A CAUSE DE LEUR STATUE ALALOU DJIRIM LOU DIARA MOYTOULA .

8.Posté par LERGUI le 25/01/2011 19:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ho .toi mahanta, ne pas etre musulman suffit largement pour ta gueule, si tune sais pas parler ferme ta gueule, mieux vaut pour toi de se taire que continuer a parler de nos sectes tous les musulmans ont un commun.salle bete que tu es

9.Posté par llll le 25/01/2011 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excusez-nous chers frères et parents mouride. Ce MAHANTA (poste 4) n'est pas un talibé niassène. Car il doit respecter les confréries et les croyances des autres. En tout cas cé ce que l'on nous a appris nous tidiane de médina baye.

10.Posté par khetalli goor le 25/01/2011 21:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

KHETALLI GOOR contre les faiblesses sexuelles et dysfonctionnement érectile 10 000 F Tel 77 481 02 14

11.Posté par bourra le 25/01/2011 22:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mahanta coula yar wala loula mouride yi déf .JOURNALISTE BI LIMOU WAKH EUPNA MAIS TOI Té PIR Q LUI CE SONT LES IGNORANT COMME TOI S'ATTAQUENT BETEMENT AUX AUTRES CONFRERIES ;SA KHOLE DI BONE MOURIDISME GUEUNA LAW .DIEUREDIEUF BOROM TOUBA;
KOUY KHéP LI FI MAMOU JAMBOUR DéF DAFA FéK SA MAM DéFOU FO DARA

12.Posté par diam le 26/01/2011 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

YALLA NAGNOU YALLA DEFAL DIAM Té MOUSSAL GNOU SI SEYTAANé

13.Posté par Badou le 26/01/2011 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ayip, je te parle de la loi ... Au Sénégal, l'héritage ne peut plus être géré par un individu fût-il Imam. L'Imam doit faire entériner les dispositions religieuse par la voie juridique pour que les titres fonciers soient mutés, que l'on puisse avoir accès aux comptes bancaires du défunt etc. Je ne l'ai pas inventé ça! Il ne faut pas croire que le frère de l'Imam Hassan peut disposer des biens de son frère à sa guise.

14.Posté par AYIP le 27/01/2011 20:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C EST FAUX LES IMAMS FONT TOUT LE TEMPS DES HERITAGES A MOINS QU IL AIT UN PROBLEME CA FINI AU TURBUNAL .MOI JE TE PARLE AVANT LA LOI QUI NE VIENT QU ENTERRINER LA PARTAGE FAIT SELON LA CHARIA .POUR LES MUTATIONS ET LES COMPTESA DEBLOQUER ETC... C EST APRES QUE CHACUN AIT EU SON DU .CELA S EST TOUJOURS FAIT COMME CA AU SENEGAL. MAINTENANT POUR LE RECENSEMENT DES BIENS DU DEFUNT C EST AUTRE HISTOIRE CELA N A RIEN A VOIR AVEC L HERITAGE QUE LE GOSSE RECLAME . DES AVOCATS ET NOTAIRES N ONT RIEN A FAIRE A CE STADE DES CHOSES A MOINS QUE L IMAM SOIT AUSSI RICHE QUE BILL GATES AVEC DES CLAUSES OU UN HERITAGE NOTARIE.

15.Posté par moustapha biteye le 28/01/2011 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

actuel imam n'a fait suivre que les pas de son grand frere.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image