leral.net | S'informer en temps réel

Ibrahima Sakho, 27 ans, accusé de viol suivi de grossesse sur une mineure de 11 ans


Rédigé par leral.net le Samedi 22 Novembre 2014 à 12:54 | | 1 commentaire(s)|

Ibrahima Sakho, 27 ans, accusé de viol suivi de grossesse sur une mineure de 11 ans
L’OBS- Ibrahima Sakho, 27 ans, jardiner de profession, est dans de beaux draps. Non seulement il est accusé de viol suivi de grossesse, mais il est aussi activement recherché par la gendarmerie.

Une ahurissante histoire de détournement de mineure, de viol suivi de grossesse, a été portée à la connaissance des pandores de la brigade de gendarmerie de Diaobé. La sordide histoire de sexe met en scène le jardiner Ibrahima Sakho (27 ans) et la mineure A. D, élève en classe de Cm1 à l’école élémentaire Kounkané I, âgée seulement de 11. Les deux avaient, informe le père de la victime dans sa lettre plainte, ont noué une relation amoureuse dans le plus grand secret. Ils profitaient des instants de calme absolu dans leurs maisons, contiguës, pour passer à l’acte. Des actes qui, malheureusement, porteront leurs fruits interdits. La mineure, A. D, contracte une grossesse (elle en est à cinq mois), d’après le certificat médical établi par le médecin du poste de santé de Vélingara.



Dans sa plainte déposée à la gendarmerie, Mamadou Habibou Dia, comptable de profession domicilié à Kounkané et père de la mineure, se désole de l’état de sa fillette. «Le samedi 27 septembre 2014 à 22h, j’ai reçu une information ahurissante, qui a bouleversé ma vie. Ma fille, A. D, âgée de 11 ans, a été sexuellement violée et il s’en est suivi une grossesse de cinq mois», a expliqué le papa dans sa lettre plainte. Le père de la victime s’inquiète surtout de l’état de santé de sa fille qui, d’après lui, n’est pas assez mature pour supporter une grossesse. Malgré les assurances du médecin consultant, qui leur suggère un suivi médical régulier de l’évolution de la grossesse dans les structures de santé.



Mais, en attendant l’heure de la délivrance, tant redoutée, les hommes de l’adjudant-chef Diatta, commandant de la brigade de gendarmerie de Diaobé, sont sur les traces du jardinier Ibrahima Sakho. Le garçon, qui a pris la fuite, risque gros.

SOULEYMANE SALL gfm.sn






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image