leral.net | S'informer en temps réel

Ibrahima Wade sur Dahlia Sa et Arstan : "C'est l'exemple type d'un dossier traité sur instruction de l'autorité"

L'ancien directeur des Domaines, Ibrahima Wade, a fait face, hier, à la Cour de répression de l'enrichissement illicite. Il a été entendu sur les les conditions d'attribution du bail à la société Dahlia Sa, sur la Corniche, et sur le projet Arstan, à l'avenue Roosvelt. Il a soutenu que dans ses deux dossiers, la chaîne était "déréglée".


Rédigé par leral.net le Mercredi 7 Janvier 2015 à 09:12 | | 1 commentaire(s)|

Ibrahima Wade sur Dahlia Sa et Arstan : "C'est l'exemple type d'un dossier traité sur instruction de l'autorité"
"C'est l'exemple type d'un dossier traité sur instruction de l'autorité. C'est le ministre de l'Economie et des Finances d'alors, Abdoulaye Diop, qui m'a appelé pour me dire qu'un nommé Sy passera le lendemain pour la signature d'un bail sans m'indiquer les diligences à signer ce dossier", a dit Ibrahima Wade. Le témoin de poursuivre : "Qu'il s'agit de Dahlia ou Arstan, c'est le ministre Abdoulaye Diop qui a suivi toutes les procédures. Il a suivi le dossier avec le directeur du Cadastre, Tahibou Ndiaye. Les ministres savaient que les directeurs étaient convoqués par le Président Wade, mais ils acceptent cette procédure. Je n'ai pas dit que c'est normal, mais ce sont les faits". D'ailleurs, Le Pop indique que l'ancien directeur des Domaines a fait remarquer à la Cour : "Les interventions directes auprès du directeur du Cadastre ont fini par tisser un lien entre la famille du Président Wade et Tahibou Ndiaye. S'il a soutenu le contraire, c'est parce que je peux me tromper, mais Tahibou Ndiaye revendique son amitié avec l'ancien Président". "Les autorités ont toujours un œil sur le foncier. Et, très souvent, il arrive que le président de la République, chef de l'administration, intervienne directement dans la gestion pour faire accélérer les choses. Je suppose qu'il est en bonne foi dans ses interventions. Peut-être qu'il voulait aller plus vite que les procédure administrative, étant donné que les procédures domaniales sont trop lentes", relève Ibrahima Wade.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image