leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Idrissa Diabira, (DG ADEPME): "Notre objectif est de faire du secteur privé, le deuxième étage de la fusée de la croissance du Sénégal

Dans le cadre de ses activités et programmes, l'Agence de Développement et d'Encadrement des PME (ADEPME) a organisé ce matin, dans un restaurant de la place, un atelier préparatoire de la constitution du Réseau "SENEGAL PME". Un réseau des structures d’appui financier et non financier réuni pour prendre en charge et accompagner les PME.


Rédigé par leral.net le Jeudi 29 Juin 2017 à 16:43 | | 0 commentaire(s)|

Idrissa Diabira, (DG ADEPME): " Notre objectif est de faire du secteur privé le deuxième étage de la fusée de la croissance du Sénégal
Idrissa Diabira, (DG ADEPME): " Notre objectif est de faire du secteur privé le deuxième étage de la fusée de la croissance du Sénégal
Le Réseau "SENEGAL PME" vise à regrouper les structures d'appui financier et non financier aux PME et renforcer la synergie dans leurs actions pour une meilleure efficacité et lisibilité du dispositif d'appui au PME. L'objectif de cet atelier préparatoire est de partager avec les participants, les éléments constitutifs du lancement du réseau.

Pour rappel, le chef de l'Etat lors du Conseil des Ministres du 28 décembre 2016, a demandé au Premier ministre de renforcer le dispositif de facilitation de l'accès des PME/PMI à la commande publique, aux partenariats et aux financements publics et privés et de procéder à l’évaluation et à la mutualisation des actions des structures publiques d'encadrement des PME/PMI telles que l'AEDEPME, la Direction des PME et des PMI, le Bureau de Mise à niveau.

Une loi pour le développement des PME est d'ailleurs en cours d’adaptation.

Ainsi l'ADEPME, après des échanges avec les principales structures d'appui aux PME, a lancé l'initiative de mettre en place ce Réseau "SENEGAL PME".


"40 agences ont été réunies pour accompagner les PME. Elles ont pour vocation d’accompagner, d’appuyer, d’aider à la création d’entreprises. L’objectif est de donner de la visibilité puisqu'il s’agira lorsqu'une demande est faite, que les structures puissent mieux coordonner leurs actions, de la lisibilité à l’action publique sénégalaise en matière d’accompagnement et de l’efficacité parce que quand les ressources sont réparties entre autant de structures, l’efficacité n’est pas optimale", a déclaré le Directeur général de l’ADEPME, Idrissa Diabira.

Il poursuit:" ce réseau sera opérationnel à la rentrée prévue en septembre prochain pour s’accorder sur notre gouvernance, nos priorités, les programmes dans lesquels on a vocation à travailler".

Cependant, selon ce dernier, cette rentrée sera l’occasion de se réunir au travers d'un Forum, d’échanger plus largement avec l’ensemble des acteurs pour indiquer comment ils vont atteindre leurs objectifs à savoir, faire du secteur privé le deuxième voire le troisième étage de la fusée de la croissance du Sénégal.

"Un cabinet a été recruté pour nous accompagner dans les travaux pour pouvoir rencontrer les principaux acteurs de ce réseau. On veut définir des priorités, faire en sorte d’être le plus efficace dans la mise en œuvre du plan Sénégal émergent dont le chef de l’Etat a défini un nouveau cadre de l’action publique , on doit s’aligner à ses objectifs et enfin, de pouvoir élaborer une sorte de programme d’urgence pour les PME, de programme massif, d’accompagnement des PME en mettant en commun nos moyens et nos idées", conclut-il

Par ailleurs, sur le même lancée que le Directeur général de l'AEDPME, Seydina Aboubacar Sadikh Ndiaye, Conseiller du Premier ministre, d'affirmer que "l’atelier regroupe aujourd’hui toutes les structures d'appui aux PME. L’objectif de cet atelier est de lancer un réseau qui va fédérer toutes structures d’appui au PME. Les entreprises ont besoin de plus grande visibilité sur qui fait quoi et ce, conformément aux directives du chef de l’Etat".

"L’ADEPME a organisé cet atelier pour réunir ces structures en vue de mettre en place ce réseau qui va permettre de développer des synergies entre elles, de mutualiser les ressources et surtout, d’optimiser la politique de l’Etat en matière de promotion et de développement des PME."

Pour lui, l’objectif final est d'avoir une plateforme qui va permettre de réunir toutes les structures d’appui aux PME. "Au sortir de cet atelier, on va sortir avec des conclusions fortes pour permettre d’informer les PME sur les produits et services mis à leur disposition par l’Etat", conclura M. Seydina Aboubacar Sadikh Ndiaye, Conseiller du Premier ministre

Le budget du Réseau Sénégal PME est défini par le Bureau Exécutif et le financement est assuré par ses membres avec le soutien de l'Etat et des partenaires techniques et financiers.

Ndèye Safiétou Nam
 








Hebergeur d'image


Hebergeur d'image