leral.net | S'informer en temps réel

Idrissa Seck : "Ce que Macky Sall m'a dit quand il était venu à Thiès..."

Après son installation, hier, à la tête du conseil départemental de Thiès, Idrissa Seck a salué la maturité du peuple sénégalais et sa capacité à atteindre le calendrier républicain pour adresser des messages souvent très claire et sans ambiguïté à la classe dirigeante. Message, selon lui, de satisfaction ou de sanction ou d’alerte.


Rédigé par leral.net le Mardi 22 Juillet 2014 à 11:22 | | 14 commentaire(s)|

Idrissa Seck : "Ce que Macky Sall m'a dit quand il était venu à Thiès..."
Le Président du parti Rewmi estime qu’ à l’occasion de ces joutes locales, 51% des citoyens ont dit au président Macky Sall qu’il était temps d’accélérer la cadence parce que "le rythme est lent". Et, "je pense qu’il écoutera ce message-là. En tout cas l’opposition sera là pour l’aider en l’aiguillonnant de temps en temps", indique-t-il. Le nouveau président du conseil départemental de Thiès révèle, d'après Le Populaire, le contenu d’une de ses discussions avec Macky Sall ."Quand il était venu à Thiès (ndlr, lors conseil des ministres décentralisé), il m’a dit : "Grand, toi aussi, de temps en temps, il faut diminuer les cravaches". Je lui ai répondu : "C’est toi qui as choisi le cheval comme emblème et, pour qu’il galope, il faut de temps en temps qu’on mette des coups". Mais, souligne-t-il : "Je ne lui voue aucune hostilité parce que, naturellement, c’est un jeune frère avec qui nous avons également cheminé à des moments difficiles quand Abdoulaye Wade était accusé dans l’affaire Me Sèye et que les Ousmane Ngom nous ont quittés. C’est à lui que j’ai confié la gestion des cadres du parti et il s’en est acquitté avec intelligence et loyauté. Aujourd’hui, il est Président, moi, je suis dans l’opposition, nous devons tous nous mettre au service du Sénégal".






Hebergeur d'image