leral.net | S'informer en temps réel

Idrissa Seck: “La carence du régime est un argument pour remporter les Locales”

Pour le président de Rewmi, Idrissa Seck, l'état du pays et la “carence” du président Macky Sall de conduire le pays vers l'émergence sont de bons arguments pour remporter les élections locales de 2014.


Rédigé par leral.net le Lundi 19 Mai 2014 à 21:06 | | 14 commentaire(s)|

Idrissa Seck: “La carence du régime est un argument pour remporter les Locales”
Le président de Rewmi est déjà en campagne électorale. Soucieux de faire de bons résultats au soir du 29 juin 2014, Idrissa Seck multiplie les contacts et rencontres avec ses alliés et partisans. C'est ainsi qu'il a rencontré, hier au siège de son parti sis à Sacré-cœur à Dakar, l'ensemble des responsables de Rewmi des 19 communes d'arrondissement de la capitale sénégalaise. L'objectif de cette rencontre qui constitue le point de départ d'une tournée nationale au niveau des 45 départements du pays, était de rendre un hommage “appuyé au travail que la direction de Rewmi a réalisé, en installant le parti dans les 552 communes du Sénégal et les 37 pays étrangers où l'on vote”. Selon Idrissa Seck, c'est d'ailleurs ce travail qui leur a permis d'aborder les élections locales avec beaucoup de facilité. Cependant, le président de Rewmi n'a pas manqué de tirer une fois de plus à boulet rouge sur le régime. À l'en croire, “l'état de dégradation du pays et le constat généralisé de la carence du régime actuel ont fait que le pouvoir fait face à une opposition qui dépasse les frontières de l'opposition classique et inclut des pans entiers de la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakaar (BBY)”.

À l'intérieur de cette coalition, confie le maire de Thiès, “une dizaine de formations politiques qui étaient membres de Macky 2012 ont claqué la porte pour faire une alliance 2014 avant de venir le rencontrer. À côté de ceux-là, soutient l'ancien Premier ministre, “d'autres personnalités qui n'ont pas accepté de courber l'échine et qui ont préféré préserver leur dignité, ont également choisi de venir en coalition avec nous”. “Nous avons mis en place cette très large coalition pour freiner le régime actuel dans son œuvre de destruction du Sénégal”, déclare Idrissa Seck. Qui ajoute : “Nous voulons lancer un message clair au régime pour lui dire qu'il n'a pas respecté ses engagements et qu'il est incompétent.” “L'incompétence du régime n'est plus à démontrer. Macky Sall a installé une dynastie à la tête de l'État”, renchérit le maire de Thiès.

Il faut souligner qu'en perspective des élections locales du 29 juin prochain, le Rewmi est en coalition dans la plupart des communes de Dakar avec Khalifa Sall. À Saint-Louis, il est allé avec Cheikh Bamba Dièye et à Podor avec Aïssata Tall Sall.

À Grand Yoff, son parti a présenté deux listes avec une frange favorable à Khalifa Sall et une dissidence pilotée par Moussa Fall.

EnQuête






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image