leral.net | S'informer en temps réel

Idrissa Seck : « On va s’agglutiner à Diamniadio en bordure d’autoroute pour faire des Hlm et présenter ça comme le Sénégal émergent »

Le leader de Rewmi n’a pas du tout été tendre avec le Président Macky Sall, hier, lors de la conférence de presse suivi d’un « ndogou », organisé à sa permanence. Après avoir loué Senghor, relevé les imperfections de Diouf et les défauts de Wade, Idrissa Seck s’est attaqué à Macky Sall en ces termes : « Macky Sall a tous les défauts de Wade mais aucun de ses talents. Macky est plein de défauts, sans vision, ni culture ». Pour Idy, le moment est venu de tourner la page Macky Sall et de s’occuper sérieusement du pays. Et il est prêt à ouvrir cette nouvelle page de l’histoire du Sénégal.


Rédigé par leral.net le Vendredi 1 Juillet 2016 à 10:42 | | 40 commentaire(s)|

Face à la presse, hier, le leader de Rewmi a encore tiré à boulets rouges sur le président de la République. Faisant le procès des différents chefs d’Etats qui se sont succédé à la tête du Sénégal, l’édile de Thiès s’en est vertement pris au Président Sall. « Senghor était un homme de vision qui a bâti une Nation. Abdou Diouf était un administrateur qui n’a pas fait grand-chose. Abdoulaye Wade avait beaucoup de génie, mais énormément de défauts, notamment son projet insensé de dévolution monarchique. Macky Sall a tous les défauts de Wade mais aucun de ses talents. Macky est plein de défauts, sans vision, ni culture », analyse l’ancien Premier ministre.

Loin d'en avoir fini avec l'actuel locataire du Palais, il ajoutera : « Le moment est venu de tourner la page Macky Sall et de s’occuper sérieusement du pays. Pas seulement de faire de l’Etat un instrument d’embrigadement, un instrument de domination de vassalisation des élites politiques, de la haute fonction publique, médiatiques, syndicales, maraboutiques. Il faut s’occuper du Sénégal et des Sénégalais ».

S’estimant l’homme de la situation, Idy est d’avis que le Sénégal peut réussir comme le Rwanda, le Maroc, la Cote d’Ivoire. Mais, il regrette : « Le Sénégal a toutes les ressources humaines d’exceptions, à tous les échelons, mais malheureusement, notre pays a comme Président quelqu’un qui a tous les défauts de Wade et aucun de ses talents. Il est incompétent ».

Comme alternative, il propose de la discipline et de la propreté, la protection de l’environnement, des transports publics de qualité, entre autres, priorités. « Mais à la place de ça, on va s’agglutiner à Diamniadio en bordure d’autoroute pour faire des Hlm et présenter ça comme le Sénégal émergent. C’est manquer de vision et de culture », fulmine-t-il.

A en croire le Président du Conseil départemental de Thiès, le premier projet du Pse devait être installé à Diaobé. Pour bien signifier qu’on regarde le continent.

Saly Sagne
(Stagiaire)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image