leral.net | S'informer en temps réel

Idrissa Seck : "Si j’étais à la place de Macky Sall, Karim Wade ne serait pas en prison aujourdhui"

A la suite du tripatouillage fait sur la liste départementale de la coalition "And défar Thiès" par ses propres mandataires, Idrissa Seck a reçu ses alliés du Pds pour arrondir les angles. Le cas Karim Wade et les retrouvailles de la famille libérale sont revenus comme un leitmotiv dans les discussions qui se sont déroulées dans une ambiance conviviale.


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Mai 2014 à 10:47 | | 35 commentaire(s)|

Idrissa Seck : "Si j’étais à la place de Macky Sall, Karim Wade ne serait pas en prison aujourdhui"
Des sources présentes à la rencontre indiquent, selon L’As, qu’Idrissa Seck a dénoncé l’arrestation de Karim Wade, affirmant même que s’il était à la place de Macky Sall, ce dernier ne serait pas en prison aujourd’hui. Suffisant pour que les libéraux agréent les retrouvailles de la famille libérale. Et, au terme de leur rencontre, le patron du Rewmi et ses alliés sont tombés d’accord sur au moins trois points. Il s’agit selon les mêmes sources, de travailler ensemble pour battre Macky Sall, chacun gardant son autonomie politique, de gérer ensemble les collectivités locales en cas de victoire et de mener ensemble le combat pour la libération de Karim Wade qui transparaîtra dans les propos de campagne. De plus, Idrissa Seck a fermement promis d’apporter les rectificatifs nécessaires à la suite de la trahison de ses mandataires et de mettre des équipes dynamiques à la tête des conseils municipaux.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image