leral.net | S'informer en temps réel

Idrissa Seck cloue Talla Sylla au pilori : "Je l'ai désigné à la tête de la mairie et il a été déloyal avec moi"


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Juin 2016 à 09:54 | | 11 commentaire(s)|

L'alliance entre Talla Sylla et Idrissa Seck n'a duré que le temps d'une rose. Quatre ans après les élections Locales, les deux hommes sont tout près de la rupture. La sortie "musclée" de Talla Sylla à l'émission Grand Jury de la Rfm et le lancement de son mouvement "Fal Askan Wi" sont les gouttes d'eau de trop. Idrissa Seck, qui commentait les propos tenus par son allié, lors d'une rencontre tenue hier, avec les conseillers de Rewmi, n'a pas été tendre à l'égard du maire de Thiès. "Il ne m'a jamais informé du lancement de son mouvement", indique Idrissa Seck, démentant ainsi Talla Sylla qui avait déclaré l'avoir informé de son initiative. "Comment peut-on travailler pour quelqu'un à son insu? Il ne m'a ni informé ni invité lors du lancement de son mouvement", insiste le président du Rewmi qui révèle l'avoir porté à la tête de l'institution municipale : "Vous avez élu vos maires. Mais Talla Sylla n'a pas été élu. Je l'ai désigné à la tête de la marie".

Et Idrissa Seck de déballer : "Quand Talla Sylla m'a sollicité pour diriger la mairie de Thiès, je lui ai dit que je ne pouvais pas donner ce poste à quelqu'un qui n'est pas de mon parti. Il a donc accepté d'acheter la carte de Rewmi. Il m'avait demandé d'attendre encore six mois pour officialiser son adhésion. Ce que j'ai accepté". Idrissa Seck dit également avoir été choqué par les propos de Talla Sylla qui a déclaré qu'il n'excluait pas de se constituer partie civile, si la justice établissait la culpabilité de l'ancienne équipe municipale dans la gestion foncière, suite à une plainte de conseillers de l'Apr. "Il dit qu'il y a eu des malversations dans la gestion de l'équipe municipale précédente. S'il sait des choses, il n'a qu'à le dire. Je ne peux pas comprendre qu'il associe mon nom à des malversations. Et s'il avait entendu les gens le dire, son rôle devait être de me défendre. Les Présidents Wade et Macky, avec tout l'appareil d'Etat qu'ils ont eu à leur disposition, n'ont pas réussi à salir mon nom. Il ne faut donc pas accepter d'être la porte d'entrée pour m'atteindre. D'ailleurs, ils ne peuvent passer", jure-t-il.

Quant aux rapports heurtés entre Talla Sylla et les autres maires de communes d'arrondissements, rapporte L'Observateur, Idrissa Seck estime que s'il les égratigne, par ce qu'ils ont des problèmes, il s'en prend aussi à lui étant entendu qu'il les a tous positionnés à leurs stations. "Je suis donc comptable de la gestion des maires. Talla Sylla a été tout simplement déloyal avec moi", tranche Idy qui instruit ses partisans à déterminer leur position car, Talla Sylla a affirmé qu'il y a des conseillers municipaux qui travaillaient avec lui. "Ceux qui sont avec lui n'ont qu'à se déterminer. Parce qu'il n y'a pas deux groupes de conseiller. C'est une coalition du parti Rewmi", lance-t-il.






Hebergeur d'image