leral.net | S'informer en temps réel

Idrissa Seck déménage le siège de son parti chez lui au Point E


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Septembre 2014 à 19:10 | | 3 commentaire(s)|

Idrissa Seck déménage le siège de son parti chez lui au Point E
«A louer», cet appel rédigé en rouge vif a pris le dessus sur le fond orange qui orne les affiches de Idrissa Seck collées au fronton de l’immeuble. Cette maison sise à Sacré-Cœur pyrotechnie, non loin de la Voie de dégagement nord (Vdn) ne fait plus office de quartier général du parti Rewmi. Au contraire, elle cherche locataire.

Sur place, les cocotiers et les fleurs sont en train d’être retaillés. Certains murs ont reçu une nouvelle couche de peinture. La plaque scotchée à la porte principale vend un numéro de téléphone aux intéressés. Des ouvriers travaillent d’arrache-pied pour changer le visage.

D’aucuns pensaient que l’immeuble cossu appartenait à l’ancien Premier ministre Idrissa Seck qui en avait fait le quartier général de son parti à Dakar. Une source autorisée soutient le contraire. D’ailleurs aujourd’hui, le président de Rewmi n’y reçoit plus des partisans et ses alliés depuis un certain temps.

En effet, Moubarack Lô et Mamadou Diop Decroix ont échangé avec l’ancien maire de Thiès dans son domicile du Point E. Mieux, il revient que la première réunion du Secrétariat national de Rewmi se tiendra jeudi (demain) à 10 h au domicile de Idrissa Seck.

Ce déménagement inopiné n’a pas manqué d’attirer des attentions. Le Parti Rewmi a été prié de plier bagages suite à une sommation servie par un huissier. Le Quotidien a appris que cette formation politique «doit plusieurs mois d’arriérés de loyer à l’agence immobilière en charge de la maison et en raison de 2 millions par mois». L’ardoise tarde à être effacée. Du coup, le parti Rewmi n’a plus de siège à Dakar.

Certaines indiscrétions révèlent que les équipements ont été transférés à Thiès. Ce non-paiement de loyer est inattendu dans la mesure où un parti politique qui possède des députés assure souvent une partie de son fonctionnement grâce aux cotisations de ces derniers. L’avocat engagé par l’agence immobilière en question serait «apparenté» à l’ancien ministre des Infrastructures, Thierno Alassane Sall, rival politique du président de Rewmi à Thiès.
Quotidien






Hebergeur d'image