leral.net | S'informer en temps réel

Idrissa Seck ouvre le feu sur Macky : "Après avoir fait reculer le pays, il exploite honteusement la misère des gens..."


Rédigé par leral.net le Mercredi 23 Mars 2016 à 10:43 | | 113 commentaire(s)|

Idrissa Seck a fait face à la presse, hier, pour analyser les résultats du référendum du 20 mars 2016. Au terme de son diagnostique, il a invité le Président Macky Sall à méditer sur l'érosion de moitié de son électorat en quatre ans seulement de pouvoir. " En mars 2012, 1.909.244 ont voté pour Macky Sall. En mars 2016, 710.000 d'entre eux lui ont tourné le dos. Seulement 1.200.000 lui ont dit Oui. En seulement 4 ans d'exercice du pouvoir, son électorat s'érode de moitié. C'est sur cela qu'il doit méditer", a-t-il dit avant d'ajouter que les raisons de cette érosion sont connues de tous : "A son incompétence et son déshonneur, il veut maintenant s'ériger en tyran allergique à toute contestation ou opposition sérieuse". En effet, selon le leader du Rewmi, le Président Macky Sall se comporte comme un maître chanteur. "Après avoir précipité notre pays dans le gouffre des pays 25 pays les plus pauvres au monde, il exploite honteusement la misère des gens pour acheter de façon massive des consciences. Un chantage est exercé par le président de la République en personne sur les maires, les élus et les notables. Et ce chantage peut être assimilé à une forfaiture", fulmine l'ancien Premier ministre. Sur les griefs qu'il a contre Macky Sall, il cite la privation de 200.000 citoyens de leur droit de vote, la corruption de certains médias et l'intimidation honteuse sur les plus résistants. "Pour défendre la liberté d'expression en France, il s'est précipité à Paris pour arborer son, "Je suis Charlie" alors qu'ici, il piétine cette liberté de presse, au moyen de la corruption et de l'intimidation. La Radio télévision sénégalaise ( Rts) a été mise au service exclusif du président de la République et de son clan", a dit-il.







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image