leral.net | S'informer en temps réel

Idrissa Seck sort encore la cravache contre Macky

Idrissa Seck est infatigable lorsqu'il s'agit de cravacher le cheval de Macky pour qu'il accélère la cadence. Il a encore sorti le fouet pour frapper là où ça fait mal. Il s'est, en effet, exprimé sur la famine dans le monde rural, le déficit pluviométrique, le mandat présidentiel. C'était en marge d'une visite qu'il a effectuée à Touba.


Rédigé par leral.net le Samedi 9 Août 2014 à 09:12 | | 39 commentaire(s)|

Idrissa Seck sort encore la cravache contre Macky
Pour l'ancien Premier ministre, le gouvernement est coupable d'une "inacceptable négligence" quant à la famine qui guette le monde rural. Tous les services nationaux et internationaux ayant alerté depuis longtemps les autorités sénégalaises, le Président, le Premier ministre..., tous ont été alertés à temps par nos agences nationales de météorologie sur les perturbations qui allaient avoir lieu cet hivernage, le Président de la République et son gouvernement n'ont pris, regrette Idrissa Seck, aucune disposition pour gérer cette situation.

Interrogé sur le référendum que compte organiser Macky Sall pour réduire son mandat, Idrissa Seck estime, dans les colonnes de Walfadjiri, que c'était une promesse électorale et que le Président "doit respecter la parole donnée". Mais, d'après lui, s'il doit y avoir référendum, il doit porter sur l'ensemble des réformes constitutionnelles et institutionnelles proposées par la Commission nationale de réforme des institutions (CNRI) et non seulement sur la réduction du mandat présidentiel. "Si Macky Sall, pour le temps qu'il lui reste, ne doit faire qu'une seule bonne chose, ça doit être celle-là. Puisque le peuple a exprimé, à 75%, son adhésion à ces réformes", a-t-il indiqué.






Hebergeur d'image