leral.net | S'informer en temps réel

Idy, un avenir politique sous hypothèque

Idrissa Seck à Thiès-Ouest, Pape Bassirou Diop à Thiès-Est, et Alassane Ndiaye à Thiès-Nord. Tel est le schéma de la liste majoritaire de la coalition “And Defar Thiès” qui regroupe les partis Rewmi, Pds, Convergence Bokk Gis-Gis, l'Union des centristes du Sénégal (Ucs) et Jëf-Jël. Quant à la liste proportionnelle, elle sera dirigée par Maïmouna Dieng (Thiès-Ouest), Mamadou Lamine Sankharé (Thiès-Est) et Christine Léa Faye (Thiès-Nord).


Rédigé par leral.net le Mercredi 30 Avril 2014 à 19:45 | | 14 commentaire(s)|

Idy, un avenir politique sous hypothèque
Ancien Premier ministre, maire de Thiès depuis plusieurs années, Idrissa Seck joue une carte cruciale lors de ces élections du 29 juin.

Devenu un adversaire résolu du régime depuis la rupture avec Macky Sall, il s'était mis lui-même la pression en déclarant que la perte de la mairie consacrerait la fin de sa vie politique. Ce qui signifie qu'il renoncerait à toutes ambitions présidentielles, en référence à 2017.

À Thiès, le groupe rewmiste fera face à des adversaires de la coalition Benno Bokk Yaakaar. Laquelle sera dirigée sur la majoritaire par Abdou Mbow (Thiès-Est), Dr Pape Amadou Ndiaye (Thiès-Ouest) et Seynabou Ndjéguène (Thiès-Nord).

Ce trio Apr croisera le fer avec deux membres de la majorité présidentielle : la liste “Guem sa bop, Defar sa gokh” conduite par Maodo Malick Mbaye, et la liste “Boolo defar Thiès” dirigée par Mamadou Dieng du Parti de l’indépendance et du travail (PIT).

Celle-ci fédère des dissidents Apr et Ps. Il y aura également la coalition “Changer ak El Malick Seck” du journaliste El Malick Seck, et “And liguey Thiès” de Me Ousmane Diagne.

Pour les autres communes du département de Thiès, le maire Pds sortant de Khombole, Ababacar Ba fera face à ses détracteurs de la coalition BBY, ainsi qu'à “Diapo Soukhaly Khombole”, “And dékal goor” et Bokk Gis-Gis.

Lamine Dramé, le maire de Kayar, lui, va défendre son bilan face à la coalition présidentielle qui l’a exclu de ses rangs pour le “délit” de transhumance.

A Pout aussi, la bataille sera dure car le maire sortant, Moustapha Sarr, compte poursuivre son travail dans la commune avec “Benno liguey Pout ak Moustapha”.

Ses adversaires seront : la coalition BBY, “And défar Pout” et “Citoyenneté Sénégal and takhaw Pout” de l’ancien maire de la localité Amadou Sow.

EnQuête






Hebergeur d'image