leral.net | S'informer en temps réel

Il couche avec ses étudiantes contre des bonnes notes

L’Afrique n’a pas fini de vivre une révolution numérique qui la conduit à l’exhibition. On ne compte plus le nombre de vidéo privée à caractère sexuelle qui sont publié quotidiennement sur les réseaux sociaux. Et les Congo, RDC et Congo-Brazza sont partis pour être le triste champion de cette descente aux enfers. Après le scandale de l’ambassadeur de la république du Congo au Maroc, Le pasteur de Kisangani en RDC, voici un chef de travaux et assistant d’un professeur à L’Université de Kinshasa (UNIKIN) et conseilleur du ministre de plan dans son bureau est en train de coucher avec des étudiantes.


Rédigé par leral.net le Mercredi 26 Mars 2014 à 15:02 | | 2 commentaire(s)|

Il couche avec ses étudiantes contre des bonnes notes
C’est du jamais vu dans l’histoire de l’enseignement supérieur en RD Congo. En effet, un chef de travaux et assistant d’un professeur qui abusait des étudiantes de l’université a été filmé à son « insu » par la caméra de son ordinateur de bureau.

L’assistant avait alors cru bien faire en supprimant la vidéo compromettante. Mais, le professeur avait oublié de vider la corbeille de son ordinateur. Une étape nécessaire pour se garantir de la bonne suppression des éléments. C’est ainsi que le fiancé d’une des étudiantes qui n’est autre que l’informaticien de l’université a découvert la vidéo sur sa dulcinée.

Choqué, énervé, la colère qui n’a jamais été l’ami de la sagesse à conduit l’informaticien a publier sur internet les images de cette partie de plaisir entre l’étudiante et le professeur. Tout en sauvegardant les documents qui lui semble d’une importance capitale sur l’ordinateur de l’enseignant.

Perdu, touché dans son amour propre, il s’est vengé au lieu de soumettre l’élément à l’appréciation de la Commission universitaire pour les mesures disciplinaires contre l’enseignant. Depuis le 12 mars dernier, l’informaticien a publié la vidéo sur internet avant de le faire circuler dans l’université de Kinshasa.

Elles sont nombreuses à tomber dans les pièges que leur tendent le corps enseignants dans les universités africaines. La réussite à tout prix, la recherche d’une solution de facilité conduit plusieurs étudiantes à accepter les avances de ces professeurs en mal de « sexe » afin d’obtenir des meilleurs résultats. D’ailleurs, sur une des vidéos trouvée dans l’ordinateur de l’enseignant, il expliquait à une de ses victimes la manière dont il pourrait améliorer ses notes.

©Afrique Quotidien.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image