leral.net | S'informer en temps réel

Il est acquitté après près de 5 ans de détention préventive

ASSISES DE DAKAR - JUGE POUR AGRESSION

Incarcéré depuis 2007 pour de multiples agressions, Bécaye Mané a été acquitté ce mercredi 16 mai 2012 par la Cour d’assises de Dakar. Quant à son co-accusé, Cheikh Sadibou Diouf, il a été condamné à 6 ans de travaux forcés et au paiement de dommages et intérêts d’un montant de 2 millions de francs Cfa.


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Mai 2012 à 02:22 | | 0 commentaire(s)|

Il est acquitté après près de 5 ans de détention préventive
C’est une peine de 15 ans travaux forcés que l’avocat général avait requise contre les accusés. Le juge Amadou Seydi a en effet estimé que les faits d’agression reprochés aux accusés étaient constants.

Il a été conforté par les aveux circonstanciés de Cheikh Sadibou Diouf, lors de l’enquête préliminaire. Après sa conduite au commissariat de police de Thiaroye par une personne qu’il venait d’agresser, l’accusé avait avoué être un agresseur. Il avait ainsi révélé aux policiers qu’il avait constitué une bande avec les nommés Jo et Malick. Tous les trois, opéraient quotidiennement à partir de 22heures à Bountou Pikine (entrée de Pikine, une zone de forte affluence).

Au-delà de ces révélations, Cheikh Sadibou Diouf avait conduit les policiers chez Bécaye Mané et Pape Guèye qu’il a finalement déchargés.

Devant la Cour d’assises, Cheikh s’est rétracté. Il a reconnu avoir commis un seul vol et précisé qu’il n’avoir ni usé d’arme encore moins de violence cette nuit-là. Sur sa lancée, il a affirmé ne pas connaître Bécaye Mané qu’il a ds’ailleurs cité à tort. « Je ne le connaissais pas. On se rencontrait juste au stade durant les match de navétane », s’est défendu Cheikh Sadibou Diouf.

Bécaye Mané a abondé dans le même sens, arguant qu’il ne connaissait pas son co-accusé. « On ne se fréquentait même pas. On se rencontrait juste au stade durant les navétanes », s’est-il défendu.

Pour l’avocat de Badara Dia, la seule victime ayant comparu, les accusés sont coupables. C’est pourquoi, il a réclamé la somme 3 millions pour le préjudice subi par son client. Agressé au sortir d’une boutique située près de sa maison, celui-ci a été blessé à l’abdomen et a été hospitalisé durant 15 jours.

De l’avis des avocats de Bécaye Mané, ces faits ne peuvent être imputés à leur client. Déplorant l’absence de preuve et un problème d’imputabilité, Mes Mbaye Jacques Ndiaye et Mouhamadou Moustapha Dieng ont demandé que Mané soit acquitté purement et simplement. A défaut d’un acquittement au bénéfice du doute.

Assurant la défense de Cheikh Sadibou Diouf, Me Henry Gomis a demandé que l’association de malfaiteur soit écarté. Avant de plaider à une disqualification des faits en vol aggravé en vol simple.

Après délibéré, seul Bécaye Mané a été acquitté. Agé de 28ans, ce maçon de profession recouvre la liberté après près de cinq ans de détention préventive.

Quant à Cheikh Sadibou Diouf, il a été déclaré coupable de vol en réunion commis la nuit avec usage d’armes et de violences. Agé de 25 ans, ce mécanicien habitant à Pikine Tally Bou Bess, a écopé de 6 ans de travaux forcés en sus du paiement de 02 millions de francs Cfa de dommages et intérêts à Badara Dia.


Aïcha Touré nettali.net






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image