leral.net | S'informer en temps réel

Il est possible de voir la lune samedi, en Afrique de l'Ouest (spécialistes)

L’Association sénégalaise pour la promotion de l’astronomie (ASPA) annonce, dans un communiqué reçu à l'APS, qu'il est possible de voir la lune samedi soir au Sénégal et dans d'autres pays d’Afrique de l’Ouest, avant 20h05, si le ciel n'est pas couvert.


Rédigé par leral.net le Samedi 18 Août 2012 à 14:52 | | 1 commentaire(s)|

Il est possible de voir la lune samedi, en Afrique de l'Ouest (spécialistes)
''Il est possible, ce samedi 18 août, de voir la lune au Sénégal et dans la plupart des pays d'Afrique de l'Ouest, si le ciel n'est pas couvert de nuages. La lune se couchera à 20h05, soit 34 minutes après le soleil, qui se couche à 19h31, ce qui donne du temps pour apercevoir le croissant'' lunaire, indique l'ASPA.

''Pour voir ce premier croissant, placez-vous à un endroit où vous pourrez avoir une vue vers l’ouest dégagée et regardez le soleil se coucher à 19h31. C'est à partir de ce moment que vous pourrez apercevoir un fin croissant de lune, au dessus de l'endroit où le soleil s'est couché, un peu décalé vers la gauche'', explique la même source.

''Le ciel va s'assombrir fortement à partir de 19h45, laissant plus de chance pour apercevoir ce fin croissant qui correspondra alors à 1,79% de la surface lunaire éclairée. Au-delà de 20h05, la lune se sera couchée'', explique-t-elle.

En période d'hivernage, explique l'ASPA, le ciel peut être couvert par les nuages, ce qui empêche l'observation du croissant. Mais, cela ne signifie pas que la lune n'est pas dans le ciel, précise-t-elle. ''Avec 1,79% de visibilité, il faudra beaucoup d'attention. Une meilleure visibilité aura lieu dimanche, au coucher du Soleil. Le croissant sera à plus 3%.''

L'ASPA déclare qu'''il était absolument impossible de voir la lune'' vendredi, parce qu'''elle se [couchait] à 19h21, donc avant le soleil''.

Des membres de la communauté "ibadourahmane" sénégalaise ont célébré, samedi à Dakar, la fête de l'Aït al-Fitr (Korité), qui marque la fin du mois de Ramadan.

Vendredi soir, la Commission d’observation du croissant lunaire (COCL) avait commencé à scruter le croissant lunaire, 24 heures avant la Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire (CONACOC), organe officiel chargé de cette opération.

La CONACOC, créée à la fin des années 1990 dans l’objectif d’amener les musulmans à s'accorder sur les mêmes dates pour entamer ou mettre fin au jeûne musulman, a en effet indiqué, pour sa part, qu’elle commencera l’observation de la lune samedi.

Au Sénégal, le mois de Ramadan avait déjà démarré par deux vagues successives, montrant que les musulmans du pays peinent encore à s’accorder sur ce point.



Source:JMC/ESF



1.Posté par Abdou le 18/08/2012 15:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Affaire Bou Grave !!! Wa-l-Lahou Tahala Akhlam !!!! Doit-on alors faire appel aux scientifiques pour fixer les débuts et fins de Ramadan ???

Lisez ce texte de Al-Watan en Algérie, qui confirme l'ASPA :

L’association d’astronomie Sirius atteste qu’il est impossible d’observer le croissant lunaire vendredi soir. La décision finale revient aux religieux qui continuent à se fier aux «observateurs» du croissant à l’œil nu.

L’association Sirius d’astronomie lève le doute sur la fête de l’Aïd El Fitr. Elle devrait avoir lieu dimanche prochain et non pas samedi. S’appuyant sur des données scientifiques, Sirius tranche et atteste qu’il est impossible de voir le croissant lunaire la nuit du vendredi 17 août. Autrement dit, l’Aïd ne sera pas pour samedi, mais plutôt dimanche, si l’on se réfère, bien entendu, aux données astronomiques. «La conjonction lunaire (naissance de la nouvelle lune astronomique) du mois de chaoual aura lieu vendredi 17 août à 16h54 (heure algérienne). Or, lors du coucher du soleil ce jour-là, le croissant ne sera pas visible d’Algérie vu que la lune se couchera avant le soleil dans toutes les wilayas du pays, ainsi d’ailleurs que dans tout le Monde arabe et africain», explique Sirius. Ainsi, l’observation aussi bien à l’œil nu qu’au télescope est vaine.

Astronomiquement parlant, l’observation du croissant lunaire en Algérie vendredi prochain est rigoureusement impossible. Le mois de Ramadhan devrait compter 30 jours. «Sur la base d’une observation visuelle et même instrumentale du croissant, l’Aïd devrait donc être célébré le dimanche 19 août», insiste cette association scientifique, qui précise que ces données sur la visibilité du croissant sont en pleine concordance avec les rapports et communiqués sur le sujet émanant des différentes instances scientifiques de par le monde.
Elle cite, entre autres, l’Union arabe d’astronomie et des sciences de l’espace dont le siège est à Amman, l’IMCCE (ex-Bureau des longitudes) à Paris, le South African Astronomical Observatory (SAAO) d’Afrique du Sud, l’US Naval Observatory (Virginia, USA), ainsi que le CRAAG de Bouzaréah. D’après l’association Sirius, même samedi, le croissant lunaire ne pourra pas être vu d’Algérie. Sirius se demande ainsi s’il est opportun d’inviter les gens à tenter d’observer un croissant impossible à voir ? Se référant à l’avis de nombre d’astronomes et légistes, cette association estime qu’il n’est pas sage de le faire vu que le résultat est connu d’avance.

Elle suggère ainsi au Comité national des croissants lunaires d’adopter une règle pour ne plus demander aux fidèles de tenter d’observer le croissant lorsque le 29e jour du Ramadhan la lune se couche avant le soleil, ce qui est le cas cette année. Sirius espère que «le ministère des Affaires religieuses sera bien inspiré pour ne pas valider une prétendue observation du croissant qui pourrait lui parvenir vendredi soir, comme ce fut le cas pour le début du Ramadhan, soit-elle locale ou d’un pays arabe quelconque, ce qui irait à l’encontre des données astronomiques». En fait, l’observation à l’œil nu du croissant, ce jour-là, ne sera possible que d’Afrique du Sud et d’Amérique du Sud. Mais bien qu’il soit scientifiquement impossible de voir le croissant lunaire, la date de l’Aïd pourrait être fixée pour samedi, puisque la décision finale revient au Comité des croissants lunaires relevant du ministère des Affaires religieuses. 

Mokrane Ait Ouarabi

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image