leral.net | S'informer en temps réel

«Il fallait éviter les pierres...»

Le Sénégal risque une lourde sanction après les incidents de samedi à Dakar, lors de Sénégal-Côte d'Ivoire (match interrompu). Kolo Touré a raconté à L'Equipe ces minutes de folie collective.


Rédigé par leral.net le Lundi 15 Octobre 2012 à 09:33 | | 0 commentaire(s)|

«Il fallait éviter les pierres...»
Dans un témoignage à L'Equipe, lundi, Kolo Touré, le défenseur international ivoirien de Manchester City, raconte de l'intérieur les graves incidents au stade Senghor de Dakar, où le match Sénégal - Côte d'Ivoire, qualificatif pour la CAN 2013, a été interrompu samedi à la 74e minute, à la suite de débordements des supporters locaux. «Ça a fait bizarre, avoue-t-il. Quand nous étions réunis au milieu du terrain, on n'avait pas vraiment peur, mais il fallait éviter de prendre des pierres, quand même. C'était vraiment chaud.»
Le ministre accuse l'arbitre
Les incidents ont fait «une dizaine de blessés», la plupart «légers», selon le ministre sénégalais de l'Intérieur, qui accuse l'arbitre d'avoir tout déclenché en sifflant un penalty pour les Ivoiriens (transformé par Didier Drogba, 2-0). Cette version est contestée par ceux qui y voient plutôt le résultat d'un dysfonctionnement en matière de sécurité. Le Sénégal risque gros, jusqu'à une suspension de compétition.

La Côte d'Ivoire, qui avait remporté (4-2) le match aller à Abidjan, fait partie des quinze équipes qualifiées ce week-end pour la CAN sud-africaine (19 janvier - 10 février 2013).







Hebergeur d'image





Hebergeur d'image