leral.net | S'informer en temps réel

Il faut que le gouvernement revoit sa manière de communiquer sur ses actions pour faire face ses opposants - Par Abdou Kâ

Le gouvernement de Macky Sall est en train de mettre le pays sur la voie de l’émergence mais il souffre de carence de débatteurs donc il est médiatiquement pauvre malgré les nombreuses réalisations depuis son arrivée au pouvoir.


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Mai 2014 à 11:04 | | 0 commentaire(s)|

Il faut que le gouvernement revoit sa manière de communiquer sur ses actions pour faire face ses opposants - Par Abdou Kâ
Depuis la déclaration de politique générale du Premier Ministre, Aminata Touré, le gouvernement a bien accéléré la cadence pour relever le niveau de vie de la population. Le Plan Sénégal Émergent est une preuve que le Sénégal peut espérer un lendemain meilleur mais il n’est pas bien expliqué à la population. Le PSE devait être traduit en langues nationales et diffusé dans toutes les radios communautaires pour une meilleure compréhension par les Sénégalais surtout ceux du monde rural. Le peuple a besoin des informations des actions et réalisations du gouvernement pour garder espoir. Tous les services étatiques font un travail remarquable dans tous les domaines et dans toutes les régions du pays.

Certes, chaque semaine, le porte parole du Gouvernement fait un communiqué du Conseil des ministres mais ça ne suffit pas pour les Sénégalais qui n’ont pas encore la possibilité d’avoir des informations via internet ni les autres moyens de communication. De nos jours, la majorité de la population fait des analyses à partir des informations écrites dans les journaux qui sont concentrés pratiquement que dans la région de Dakar. Le Sénégal compte 14 régions donc les 13 autres ne sont pas sur le même niveau d’informations que Dakar. Ce qui est malheureux et dangereux, il y a des gens qui donnent des jugements et des analyses à partir de ces journaux même si toutes les informations diffusées ne sont pas totalement vraies. Donc il faut que le gouvernement revoit la manière de communiquer ses actions pour faire face ses opposants.

Les députés ont un rôle primordial à jouer entre le gouvernement et le peuple, ils doivent aller dans les coins les plus reculés du pays pour écouter la population et de faire un compte rendu fidèle aux gouvernants. Aujourd’hui, le président de République, Macky Sall, est attaqué de partout mais, ni les hommes de l’APR ni de BBY ne réagissent et ça ne donne pas une bonne image au pouvoir. C’est dommage que, au sein de l’APR, il n' y ait que Birame Faye, ex-Directeur de l’ANEJ, Thierno Alassane Sall, ministre des Infrastructures routières et Moustapha Cissé Lô, député qui défendent constamment le président de la République et que les autres ne parlent pas sinon exceptionnellement. Concernant le BBY, les responsables profitent des avantages du pouvoir et passent tout leurs temps dans la presse pour défendre leurs propres partis politiques, aucun d’eux ne réagit aux multiples attaques de l’opposition contre le président de la République.

ABDOU KA , Jeune républicain et Membre de la Jeunesse Consciente et Républicaine (JCR/DJOLOFF)






Hebergeur d'image